Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
Million reasons || CARTER
Keep Up With New York :: North Brooklyn
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1577-casey-i-was-happier-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1642-kcgrayson-casey-grayson#29852
Messages : 405
Points de justice : 48
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Lempika.
Célébrité : Selena Hot Gomez
Crédits : lolitaes (avatar) | astra (signature)



Million reasons || CARTER
Message Posté Dim 21 Mai - 11:55


Million reasons
CARTER ☽ I bow down to pray. I try to make the worst seem better. Lord, show me the way to cut through all his worn out leather. I've got a hundred million reasons to walk away. But baby, I just need one good one to stay
Casey, elle a vient a peine de sortir du commissariat de police. Non, elle n’a pas été incarcérée. Les deux soient loués ! Mais on l’a mise en examen pour possession de substance illicite. Même pas un gramme. Il n’y avait pas de quoi faire du chichi. Mais le but de cette enquête, ce n’était pas vis-à-vis de la drogue qu’elle possédait sur elle. C’était vis-à-vis d’une personne qui s’était faite voler son portefeuille par soit-disant Casey. Elle avait rit au nez de cette personne. Elle lui aurait bien craché en pleine poire aussi. Elle faisait pitié. Mais elle avait aussi raison. Oui, elle lui avait pris sa carte bleu et son argent liquide. Sauf qu’elle avait déjà tout utilisé et qu’aucune preuve ne montrait qu’elle était bien la voleuse. C’est donc sans rien de plus qu’une mise en garde qu’elle était sortie de cet endroit. Oh. Et elle avait perdu les un gramme de drogue aussi. Peu importe. Elle se sent sale après avoir du s’asseoir sur ces bancs de garde-à-vue. Elle se sent sale après que les policiers l’aient foutu à terre, comme une véritable criminelle. Elle allait leur mener la vie dure désormais. Enfin, Apres une grande douche d’au moins une heure et une bonne nuit de sommeil. Plus par réflexe qu’autre chose, elle sort son téléphone portable et s’amuse à prendre quelques photos sur le trajet le menant à l’appartement. Si elle devait arrêter ce qu’elle fait, elle risquerait de devenir photographe. Elle a une passion pour capturer les instants de bonheur, de tristesse, de vie … Casey ne se rend même pas compte du temps qui passe et il est presque midi quand elle insère la clé dans la porte d’entrée. Ça sent bon. Carter est là, Casey n’en a aucun doute. « Tu n’imagines pas à quel point je t’aime » La brune s’approche de la cuisinière et laisse les embrumés de poulet curry lui monter au nez. « J’ai la dalle ! » En même temps, elle a passé la soirée sans pouvoir grignoter quoi que se soit. Elle allait finir par faire une crise d’hypoglycémie. Casey déposé un rapide baiser sur la joue de Carter avant de mettre la table. Elle est prête à croquer dans ce plat délicieux. « C’est moi où t’as mal au poignet ? » Non. Elle ne rêve pas, Carter fait attention à ne pas bouger de trop ce dernier. « Qu’est-ce que tu as foutu ? » Ça lui plait pas trop tout ça. C’est pas la première fois qu’elle voit ce genre de marque. C’est pas la première fois qu’elle comprends ce qu’il se passe. « T’as vu Orso cette nuit ? » Dans le fond, c’est pas exactement une question. Casey, elle connait la réponse. Elle connait d’où viennent ses putains de bleus. Et c’est plus possibles. C’est plus acceptable. Faut que la jeune femme se reprenne en main.
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1582-carter-et-tout-les-l
Messages : 54
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : harleen.
Célébrité : alysha sexiest nett.
Crédits : cosmic light (a)



Re: Million reasons || CARTER
Message Posté Dim 21 Mai - 22:43


Million reasons
CARTER ☽ I bow down to pray. I try to make the worst seem better. Lord, show me the way to cut through all his worn out leather. I've got a hundred million reasons to walk away. But baby, I just need one good one to stay
Elle a les jambes pantelantes la blonde, ses jambes tremblent pendant qu'elle foule le trottoir, elle ne veut pas prendre le métro, elle a besoin de marcher, massant son poignet tandis qu'elle avance. Elle ne sait pas quoi penser, est-ce que cela devait se passer comme ça ? Sûrement. Elle a le coeur en vrac un peu la blonde, elle sent son coeur qui s'compresse dans sa poitrine, les mains moites. Mais elle avance, saute dans un taxi dès qu'elle en a l'occasion et demande explicitement au conducteur de ne pas poser de questions sur son état, elle a pas envie de répondre aux questions d'un stupide inconnu qui veut juste meubler le temps du trajet par des conversations futiles et inutiles. Alors elle reste dans sa bulle, le temps que ça passe, le temps de voir les buildings défiler devant ses yeux d'enfants. Buildings illuminés. Elle se demande ce que ça fait de voir New York de tout en haut, à la lueur du matin, le jour qui se lève doucement. Quand elle arrive enfin n bas de son immeuble, elle balance un billet sur le siège passager à côté du conducteur, puis elle s'engouffre dans son immeuble, monte les escaliers qui la séparent de son appartement et elle rentre rageusement en balançant ses affaires, sa veste dans le canapé avant de filer dans la salle de bain pour voir l'étendue des dégâts. Y'a les rougeurs qui apparaissent sur son corps, un peu partout, son poignet lui fait un mal de chien, mais elle se contente de poser un sachet de petit pois dessus en se faisant un café. Elle ne dormira pas encore ce matin, puis de toutes façons, elle a proposé un poulet curry à Casey, alors elle roule, fume son joint, qu'elle cale entre ses lèvres et se pose devant une série avant d'attaquer la cuisine, trois heures plus tard. « Tu n’imagines pas à quel point je t’aime » Carter, elle sourit, tente de masquer sa douleur en répondant « T'as de la chance que je t'aime aussi, pas moyen de dormir, donc j'ai lutté pour ne pas m'endormir vers dix heures et me réveiller ce soir. » Parce que ce soir, elle bosse, tant pis, elle ne dormira encore pas. « J’ai la dalle ! » Tant mieux ! Pour toute réponse, Carter lui serre une plâtrée de poulet au curry et lui met en face d'elle, grimaçant quand son poignet la lance. Putain. Elle tente alors de l'immobiliser « C’est moi où t’as mal au poignet ?Qu’est-ce que tu as foutu ? » Carter hausse les épaules, cherche un mensonge « J'suis tombée cette nuit en sortant du club. Y'avait un nid de poule et je me suis prit les pieds dedans, j'me suis ramassée et je suis tombée sur mon poignet, mais j'ai mis un paquet de petit pois dessus toute la matinée. » Et elle lui sourit avant de s'installer sur le plan de travail, ses jambes se balançant dans le vide « T’as vu Orso cette nuit ? » Elle est pas folle la guêpe. Carter feint l'indifférence « Vite fait, il est passé au club, on a fumé une clope devant ensemble et c'est tout. » Elle la fixe alrs &laquo Et toi t'étais ou ? Tu t'es envoyé en l'air ? » qu'elle demande, son sourire s'étirant sur ses lèvres abîmées. « Tas de a chance que je bossais, je serais venu à ta recherche sinon ! »


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1577-casey-i-was-happier-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1642-kcgrayson-casey-grayson#29852
Messages : 405
Points de justice : 48
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Lempika.
Célébrité : Selena Hot Gomez
Crédits : lolitaes (avatar) | astra (signature)



Re: Million reasons || CARTER
Message Posté Mer 24 Mai - 23:54


Million reasons
CARTER ☽ I bow down to pray. I try to make the worst seem better. Lord, show me the way to cut through all his worn out leather. I've got a hundred million reasons to walk away. But baby, I just need one good one to stay
Casey ne sait clairement pas ce qu'e deviendrait dans son amie a ses côtés. Dans le fond, elles n'avait pas une amitié datant de leur enfance, ni quoi que se soit d’autre. C’était plutôt un énorme coup de cœur pour la personnalité et l’enrichissement qu’elles s’apportaient l’une et l’autre. Dans tous les cas, la brunette était plus qu’heureuse de trouver sa blonde dans la cuisine. Elle pouvait désormais mourir comme une larve sur une chaise. Carter était la pour lui remonter le moral comme il se doit. Après tout, elle venait de passer sa nuit en garde a vue. Elle avait connue des pièces plus sympathiques et chaleureuses pour dormir. « T'as de la chance que je t'aime aussi, pas moyen de dormir, donc j'ai lutté pour ne pas m'endormir vers dix heures et me réveiller ce soir. » Pauvre chaton et ses soucis pour dormir. Parfois, Casey aimerait échanger de place. Elle resterait éveiller des nuits et des nuits pour que son amie puisse profiter de bonnes nuits de sommeil récupératrices. « Tu es mon ange gardien. » Et non, elle ne veut pas entendre d’excuses disant le contraire. Casey trouverait en moyen de les rendre caduc. Assise comme une larve, elle se fait servir et remarque rapidement que Carter a mal au poignet. Ce n’est pas normal. Elle la connaît assez pour savoir qu’Il il y a eu quelque chose. Elle veut savoir. Tout, et tout de suite. « J'suis tombée cette nuit en sortant du club. Y'avait un nid de poule et je me suis prit les pieds dedans, j'me suis ramassée et je suis tombée sur mon poignet, mais j'ai mis un paquet de petit pois dessus toute la matinée. » Casey cherche après ce fameux paquet de petit pois et le voir poser près du frigo. « Mhm. » Elle est pas sûr de tout suivre, la brune. « Ton bleu est quand même vachement circulaire. » simple et rapide constatation. Casey comprends automatiquement ce qui a du se passer : Orso. « Vite fait, il est passé au club, on a fumé une clope devant ensemble et c'est tout. » C'est tout ? La brune lève un sourcil, pas du tout d’accord avec les propos de Carter. « Sérieusement ? » Elle veut des preuves sinon elle ne croira pas un strict mot. « Et toi t'étais ou ? Tu t'es envoyé en l'air ? » Aha. La bonne blague. Elle aurait préféré. « En cellule de dégrisement. » qu'elle sort, peu fière. « A cause de Leonel en plus. Je sais pas ce qui me retient de le … » Elle arrête de parler et préfère faire des gestes. Elle trouve cela plus expressifs. Du coup, elle montre qu’elle n’hésiterai pas à l’étrangler la prochaine fois qu’ils se croiseront. Elle-même si elle préfère ne jamais le revoir de sa vie. « J’te jure, ces des ripoux ces gars la. Ils fonctionnent qu’au fric. C'esPas possible autrement. » Elle les détesté tout simplement. « T’as de la chance que je bossais, je serais venu à ta recherche sinon ! » Elle hausse des épaules, nonchalante. « T’en fais pas … j’avais une voisine plutôt sympa. » Elles s’étaient amusées à chanter tout ce qui leur venait en tête. « Carter … » Casey pose ses yeux vers le cou de la demoiselle. « Qu’est-ce que ce connard t’as fait, que je lui bousille ses bijoux ? »




Guess, I'm a bad liar
All my feelings on fire ☽ Cause baby, I was happier with you.
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1582-carter-et-tout-les-l
Messages : 54
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : harleen.
Célébrité : alysha sexiest nett.
Crédits : cosmic light (a)



Re: Million reasons || CARTER
Message Posté Ven 26 Mai - 23:41


Million reasons
CARTER ☽ I bow down to pray. I try to make the worst seem better. Lord, show me the way to cut through all his worn out leather. I've got a hundred million reasons to walk away. But baby, I just need one good one to stay
Carter n'aurait jamais pensé trouver une amie de la sorte, une amie qui la comprend avec des silences, qui la console avec ses silences. Elle n'est pas le genre de personnes à se confier aussi aisément, mais Carter, elle avait trouvé une personne de confiance en la personne de Casey, et jamais, elle ne la laissera filer. Jamais, elle se donner comme objectif de ne jamais décevoir l'une des seules vraies amies que le temps lui a permis d'avoir. Et elle tentait de lui rendre les choses qu'elle lui procurait de façons simples. Parce qu'elle pouvait rendre heureuse sa colocataire avec un poulet curry, comme ce qu'elle était en train de faie alors que la demoiselle était aux abonnés absents. « Tu es mon ange gardien. » Elle hausse les yeux au ciel la blonde, si elle savait, adepte de l'auto-destruction qu'elle risquerait d'user sur sa brune, qu'elle risquerait de la décevoir un jour ou l'autre, quand elle serait trop saoule et qu'elle finirait dans un bus pour une nouvelle ville, qu'elle finirait dans un avion pour partir sur un autre continent « N'importe quoi. » qu'elle répond alors, un sourire tout de même dressé sur ses lèvres. Puis vient le sujet d'Orso, Orso qui l'électrise, Orso auprès de qui elle passe quelques nuits mouvementées parfois. Orso auprès de qui elle revient toujours, comme une droguée en manque de sa dose. Carter elle a l'impression d'être droguée de cet homme qui n'est pourtant qu'un amant de plus qui a parfois fréquenté les draps de la strip-teaseuse. « Mhm. » Son histoire a ni queue ni tête et elle voit bien que sa colocataire n'y croit pas trop. Mais elle tente vainement de lui faire croire son histoire. « Ton bleu est quand même vachement circulaire. » Elle hausse les épaules, jette un coup d'oeil sur ce bleu, signe d'une nuit encore plus mouvementée que les précédentes. Elle passe sa langue sur ses lèvres « Faut croire que j'aime bien avoir des galaxies sur les bras. » Elle ne porte que trop bien son surnom de la nébuleuse, surnom donné par Morgan, Morgan qu'elle aimera toujours, premier amour qui court sous ses veines, qui hante ses pensées parfois, quand elle ne parvient pas à dormir. « Sérieusement ? » Elle hoche positivement la tête. « Oui, sérieusement. » Elle ne veut pas jurer, mais elle arbore un regard un peu sérieux pour éviter qu'elle ne la croit pas. Elle veut qu'elle la croit pour arrêter de poser des questions. Mais ce qu'elle entend sortir de sa bouche, en cellule ? Vraiment ? Elle ? Elle ne pensait pas. Pourquoi ne l'a t-elle pas appelé ? « En cellule de dégrisement. A cause de Leonel en plus. Je sais pas ce qui me retient de le … J’te jure, ces des ripoux ces gars la. Ils fonctionnent qu’au fric. C'esPas possible autrement. » Elle fronce un peu les sourcils, son Leonel ? Elle grimace un peu, et tente de comprendre. « Quel gars ? Et Leonel ? Genre, LE Leonel ? T'aurais dû m'appeler ! Je serais venue te chercher, ça m'aurait fait une bonne raison de quitter le boulot, j'ai eu un shift assez chiant hier soir. » Les clients chiants, transpirants comme pas deux. Et ceux qui pensent que stripper veut dire pute. Non. Elle n'est pas une pute. Désolée de les décevoir. « T’en fais pas … j’avais une voisine plutôt sympa. » Sympa ? Parce que Carter ne pensait pas que c'était possible de trouver une voisine de cellule sympa. Ce n'était surtout pas Casey. Casey qui n'aimait pas trop les gens, où plutôt qui ne les tolérait pas. « J'espère au moins qu'elle ne t'a pas vomi dessus . » Parce qu'elle pourrait la retrouver, et elle pourrait la tuer surtout. Tout comme Casey pourrait tuer Orso certainement. Mais la tatouée ne voulait pas qu'on se mêle de ses affaires. Elle serait même presque capable de se brouiller avec sa meilleure amie qui semble apprécier le poulet curry « Carter … Qu’est-ce que ce connard t’as fait, que je lui bousille ses bijoux ? » Elle ne comprend pas comment elle a pu voir cela. Et puis son regard se pose sur son cou et elle remet instinctivement ses cheveux. Non. Elle n'a pas pu être stupide de la sorte. « Rien du tout Casey. C'est rien. Vraiment. » Elle déglutit un instant. Elle aurait dû se maquiller. Erreur de débutante. « C'est rien c'est qu'un jeu stupide. » Jeu dans lequel elle ne veut pas forcément prendre parti. Mais elle y revient toujours. « Je suis assez grande pour me défendre KC, je te le jure. »


But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer — .
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1577-casey-i-was-happier-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1642-kcgrayson-casey-grayson#29852
Messages : 405
Points de justice : 48
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Lempika.
Célébrité : Selena Hot Gomez
Crédits : lolitaes (avatar) | astra (signature)



Re: Million reasons || CARTER
Message Posté Sam 27 Mai - 16:32


Million reasons
CARTER ☽ I bow down to pray. I try to make the worst seem better. Lord, show me the way to cut through all his worn out leather. I've got a hundred million reasons to walk away. But baby, I just need one good one to stay
La brune n'a pas la chance d'avoir énormement d'amis dans sa vie. Il faut dire que son caractère fait souvent qu'on ne l'apprécie pas ou qu'elle n'apprécie pas les autres. Casey ne s'en plaint pas pour autant, surtout quand elle peut compter sur ces rares personnes, comme Carter. Au moins, elle peut avoir une confiance aveugle en cette demoiselle et lui dire tout et n'importe quoi. Elles peuvent avoir une discussion sérieuses sur certains points, ou au contraire, faire une soirée pyjama qui finira en bataille de coussin. C'est ce qu'elle aime chez Carter. C'est ce qu'elle apprécie. C'est bien pour ça que la colocation se passe aussi bien entre elles, et Erin. « N'importe quoi. » Elle glousse comme jamais et lève les yeux au ciel. C'est sa réaction habituelle à ce genre d'ânerie. « Oui, bien-sûr, je dis n'importe quoi. » Mais si elle le dit, c'est qu'elle le pense. Sans Carter, il y a abien longtemps qu'elle aurait perdu sa ligne. Sans Carter, il y a bien longtemps que les placards seraient remplis de chips, beignet au chocolat et tout ce que le monde à fait de plus bon et merveilleux pour faire grossir cuisses, fesses et ventre. Sans Carter, Casey n'aurait aussi pas de soucis à se faire. Et cela, c'est une toute autre histoire que celle de la malbouffe. « Faut croire que j'aime bien avoir des galaxies sur les bras. » Elle fronce les sourcils, commence à s'énerver. « Te fou pas de ma gueule ma jolie. » Elle n'est ni aveugle, ni idiote la belle. Elle voit bien qu'il se passe quelque chose et elle attendra patiemment que la blonde lui dise ce qu'elle veut entendre : la vérité. « Oui, sérieusement. » Mouais. Elle a un gros doute sur ce que raconte sa colocataire. Genre, le gars, il est juste passé pour prendre une clope. Ca n'a jamais l'air d'être son style. Mais bon ... Elle doit bien lui laisser le bénéfice du doute. Ce soir, elle n'aura pas été mieux que Carter et elle peut donc la fermer pendant quelques minutes. « Quel gars ? Et Leonel ? Genre, LE Leonel ? T'aurais dû m'appeler ! Je serais venue te chercher, ça m'aurait fait une bonne raison de quitter le boulot, j'ai eu un shift assez chiant hier soir. » Elle souffle, fait craquer ses phalanges une à une. « Ouais, c'lui là. » qu'elle dit entre ses dents. Ce Leonel qu'elle n'arrive plus à avoir parce qu'elle ressent toujours ce sentiment qu'ils n'ont pas pu finir leur histoire. Ce Leonel avec qui elle a partagé une belle histoire d'amour et qu'elle n'arrive pas à pardonner d'avoir préféré choisir sa carrière à elle. Ou peut-être qu'elle se déteste elle-même et qu'elle refuse de l'avouer. « J'étais tellement bourrée que j'ai du appeler un numéro au pif. Scuze. » D'ailleurs, impossible pour elle de se souvenir de ce qu'elle avait composé. C'est le début de l'Alzheimer. Mais elle ne pouvait pas se plaindre de trop non plus, sa voisine de cellule était plutôt sympathique. « J'espère au moins qu'elle ne t'a pas vomi dessus . » What ? Non ! C'est écoeurant. Puis, elle aurait été prendre une douche. « Non. » qu'elle commence à répondre avant d’enchaîner. « Mais elle faisait des combats de boxe illégaux. Et elle m'a expliqué tout cela. Franchement, je pense aller en voir quelque uns. Elle m'a filé son numéro. » Une mauvaise fille reste mauvaise jusqu'à la fin. Tout comme un connard reste un connard. Ses yeux se posent sans le vouloir sur une tâche rougeâtre sur le cou de son amie. Il n'en faut pas plus pour que son sang fasse un tour et que ses poils se dressent sur sa tête. Orso. Qu'a-t'il fait ? « Rien du tout Casey. C'est rien. Vraiment. » Mais elle compte lui mentir pendant encore combien de temps ? « C'est rien c'est qu'un jeu stupide. » Oh oui, bien-sûr. « Un jeu stupide ? » Si c'était une excuse, elle ne fonctionnera pas. Pas aujourd'hui. « Je suis assez grande pour me défendre KC, je te le jure. » Désolé, mais c'est pas l'impression qu'elle lui donne. Carter semble plutôt ne pas savoir se défendre face à cet homme. « Arrête de te voiler la face, meuf. » Stop. Elle en a fait assez. « Ca t'amuse qu'il te fasse ses marques sur ton corps ? » Non, probablement pas. « Ca t'amuses de devoir te cacher pour que personne ne te pose la moindre question ? » Non, probablement pas à nouveau. « Ca t'amuse que les trois quart des gens pensent que tu te fais battre ? » Non plus. « Réveille toi Carter ! Tu vois bien que ce gars est pas fait pour toi. Il est loin d'être un Don Juan. »
Contenu sponsorisé


Re: Million reasons || CARTER
Message Posté
Million reasons || CARTER
Keep Up With New York :: North Brooklyn

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet