Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
J'ai envie de croire que le monde n'est pas si cruel (Dominic)
Keep Up With New York :: Central Brooklyn
avatar
Life is full of little pricks.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1624-rose-edelstein-darkn
Messages : 305
Points de justice : 10
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : innocens
Célébrité : Madelaine Petsch
Crédits : vinyles idylles pour l'avatar et lilousilver pour la signature



J'ai envie de croire que le monde n'est pas si cruel (Dominic)
Message Posté Mer 24 Mai - 3:09

J'ai envie de croire que le monde n'est pas si cruel
La fin de la journée était enfin arrivée et tu étais épuisée, tu n'avais pas passé une très bonne nuit et tu avais passé ta journée sur le campus pour pouvoir réviser tranquillement tes examens qui approchaient à grand pas. Tu pénétrais alors dans ton immeuble, cherchant alors ton téléphone dans ta poche, tu habitais au troisième étage et il n'y avait pas d'ascenseur, mais ce n'était pas la chose qui té dérangeait, absolument pas même. Grimpant peu à peu les escaliers, tu arrivais presque au troisième étage quand tu manquais de te casser la gueule dans les escaliers, enfin, tu tombais presque te tordant alors la cheville. Une douleur horrible se fait sentir et tu te laisses alors glisser contre les marches grimaçant de douleur en sortant alors des injures, heureusement pour toi que tu n'étais pas en talons, ça aurait été encore pire et tu aurais très certainement eu l'air con ou alors on aurait pu croire que tu ne savais pas marcher avec des talons. Tu lâchais un long soupir te maudissant de l'intérieur. Tu tournais ton visage derrière toi constatant qu'il te restait une dizaine de marches. « Allez Rose, courage, plus que quelques marches et tu es chez toi, lève-toi ! » Oui il fallait que tu te lèves, tu attrapais la rambarde fermement et tu décidais de te relevais, avec difficulté, mais tu finissais par le faire et tu respirais un peu avant de tenter de monter les escaliers telle une petite mamie qui avait du mal à monter les escaliers. C'est en arrivant au second étage que tu entendais la porte d'un des appartements s'ouvrir, un homme sortant alors de son logement. C'était un nouveau de tes voisins, tu l'avais déjà croisé plusieurs fois, mais jamais tu n'avais parlé avec ou quoique ce soit, tu l'observais avançant avec difficulté puis tu remarquais ses tatouages, il en avait pas mal, ce genre de chose t'avait toujours intrigué. Mais pour le moment, tu préférais te concentrer sur les marches à monter te contentant simplement de croiser son regard en hochant la tête. « Bonsoir ... »


 
Je t'ai cherché partout, même ailleurs. Je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Même sans toi, je ne serais plus jamais seule, puisque que tu existes quelque part.
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1633p15-dominic-carter-i-
Messages : 61
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : H0neyy
Célébrité : Don Benjamin
Crédits : Class Whore



Re: J'ai envie de croire que le monde n'est pas si cruel (Dominic)
Message Posté Mer 24 Mai - 16:50
Il fallait que je sorte faire des courses. J’en avais vachement pas envie, mais on était sur le point de manquer de bouffe avec Milo et j’voulais pas non plus qu’on doive se taper du chinois tous les soirs. J’ai rien contre, mais disons simplement que ça fini par couter cher à force. Je me trainai donc les pieds un moment, me rendant finalement du sofa jusqu’à ma chambre pour enfiler des fringues propres et me convaincre de sortir. Un peu d’eau sur le visage et une main passée dans les cheveux et j’étais prêt. Je sortis en m’assurant de bien verrouiller derrière moi croisai rapidement une voisine de pallier, cette bombasse de rouquine à qui je m’étais dit que j’allais adresser la parole la prochaine fois que je la verrais… Que je te verrais. « Bonsoir ... » Je ralentis la cadence, m’arrêtant quelques marches au-dessus de toi, remarquant rapidement que tu m’avais l’air mal en point. « Hey… ça va pas? » Je tentai rapidement de trouver la source du problème et mon regard s’arrêta sur ta cheville légèrement en suspens. « T’as besoin d’un coup de main? » Offris-je finalement sans même penser à me présenter d’abord. Si ça se trouve, t’allais rapidement me prendre pour un con et me demander d’te laisser tranquille, t’enfuyant en criant. Faut dire, quand on vit au même endroit depuis toujours, on pense plus vraiment à se présenter, tout le monde nous connait.




avatar
Life is full of little pricks.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1624-rose-edelstein-darkn
Messages : 305
Points de justice : 10
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : innocens
Célébrité : Madelaine Petsch
Crédits : vinyles idylles pour l'avatar et lilousilver pour la signature



Re: J'ai envie de croire que le monde n'est pas si cruel (Dominic)
Message Posté Ven 26 Mai - 6:16

J'ai envie de croire que le monde n'est pas si cruel
Il fallait dire que ton cher voisin était pas mal du tout, oui, tu ne pouvais pas le nier et mentir là-dessus, tu restais bloquée un instant sur sa personne pui tu revenais rapidement à toi alors qu'il t'avait adressé la parole. « Si... Si si, ça va, je... » Tu ne finissais pas ta phrase, à vrai dire, tu ne voulais pas d'aide, mais là, à ce moment même, tu ne pouvais pas refuser l'aide qu'il venait de te proposer. Tu baissais le regard sur ta cheville qui te faisais un mal de chien puis tu relevais le visage vers le sien, tes yeux chocolat s'encrant dans les siens. « Oui... Oui, je veux bien. Juste m'aider à monter jusqu'au prochain étage... » Lui demandais-tu avant de laisse un sourire se figer sur ton visage de poupée. La première chose qu'une personne aurait faite, c'est de se présenter, mais dans l'immeuble, dans le quartier tout le monde connaît tout le monde alors se présenter n'était pas vraiment nécessaire. Tu acceptais alors volontiers son aide puis tu le laissais te rejoindre pour qu'il puisse t'aider à monter jusqu'à ton appartement qui était quelques marches plus haut. « C'est vraiment gentil de votre part, tout le monde ne l'aurait pas. Je me suis tordu la cheville en bas en voulant monter les escaliers, je suis un peu maladroite... » Tu laissais un petit rire s'échapper d'entre tes lèvres puis tu passais alors un bras autour de ses épaules, bordel qu'est-ce qu'il était musclé et ces tatouages t'intriguaient, avaient-ils une signification ? Tu n'en avais aucune idée, mais tout ce que tu savais, c'est que t'avait un voisin qui était plus que galant, sympathique, très gentil et sexy en plus de ça.


 
Je t'ai cherché partout, même ailleurs. Je t'ai trouvé, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. Même sans toi, je ne serais plus jamais seule, puisque que tu existes quelque part.
Contenu sponsorisé


Re: J'ai envie de croire que le monde n'est pas si cruel (Dominic)
Message Posté
J'ai envie de croire que le monde n'est pas si cruel (Dominic)
Keep Up With New York :: Central Brooklyn

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet