Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
Young, wild & free || VICTORIA
Keep Up With New York :: Uptown
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1577-casey-i-was-happier-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1642-kcgrayson-casey-grayson#29852
Messages : 405
Points de justice : 48
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Lempika.
Célébrité : Selena Hot Gomez
Crédits : lolitaes (avatar) | astra (signature)



Young, wild & free || VICTORIA
Message Posté Jeu 25 Mai - 21:49
❝ Young, wild & free ❞
VICTORIA & CASEY


Casey a du mettre l'une de ses plus belles robes pour l'occasion. Elle allait dans un des hôtels de la ville les plus réputé et, apparemment, tous les grands noms de New-York s'y était donné rendez-vous. Une robe rouge qui lui collait à la peau, légèrement évasée au niveau des jambes pour lui donner un peu de volume et mettre en avant ses courbes. Elle était certaine qu'Adam, le jeune homme qu'elle devait accompagner, son client, serait ravie de la voir aussi bien apprêté. Il lui avait d'ailleurs donné rendez-vous juste devant l'entrée. De toute façon, c'était monsieur le gosse de riche qui payait son taxi alors elle s'en foutait un peu. Elle sort, lentement, souriante et Adam la retrouve bien vite. Quelques compliments et le voilà qu'l glisse à son cou une magnifique parure faite de diamant. « C'est pour moi ? » Elle était complètement sous le charme. « Le temps de la soirée, simplement. » Oh ... Donc elle devait le lui rendre. « Dommage. » Vu le regard qu'il lui porte, ça ne devait pas être la première fois qu'une demoiselle réagissait de la sorte. Néanmoins, Casey n'était pas comme les autres et elle avait l'envie folle de repartir à la fin de la soirée, avec ce collier toujours autour du cou. Main dans la main, ils entrent dans l'hôtel et voilà que les yeux de la brune sont submergés par tant de beauté. Elle n'avait jamais eu l'occasion d'y mettre les pieds et bordel, elle regrettait amèrement. En un claquement de doigt, elle comprenait pourquoi tant de personnes se prenaient à l'avance pour réserver une chambre. Rien que l’accueil envoyait du lourd. Elle n'a pas le temps de dire quoi que se soit qu'un serveur vient directement leur servir une coupe de champagne. Très élégant ! Elle allait adorer la soirée.

Cinq verres de champagnes plus tard, les pieds plus qu'endoloris, elle se laisse tomber dans un des sofas grand classe mis à disposition. Elle commence à être fatiguée. Non pas par la beauté des lieux, ni par son partenaire, mais principalement par les gens qui l'entourent. Bon dieu ... C'était d'un ennui mortel. Ils n'avaient que des mots sorties d'un dictionnaire pour "riche" dans la bouche. Si Casey pensait qu'elle aurait le droit à une petite piste pour danser, c'était louper. Bref, elle n'avait qu'une envie : qu'Adam vienne lui dire que c'est fini, qu'elle puisse récupérer son argent et troquer ses immenses talons contre autre chose pour aller boire de l'alcool pure et dure dans un bar voisin. Mais, lentement, dans ses pensées, son regard est attiré par un reflet. Sa voisine semble elle aussi perdue et, justement, c'est elle qui porte l'objet qu'elle convoite tant : un bracelet remplis de strass, qui à en jugeait, est fait de pierres précieuses. « Vous êtes venus accompagnée ? » Première chose à faire avant de voler ? Distraire la personne. « En tout cas, les lieux sont vraiment majestueux. Je n'avais encore jamais eu la chance de venir par ici ... Je ne regrette pas. » Hm. Enfin, un poil quand même. « Vous voulez que je demande une nouvelle coupe de champagne ? » Casey, elle a remarqué qu'elle était vide, et avec un peu de chance, son interlocutrice baisserait les yeux vers le verre ce qui lui permettrait d'observer d'un peu plus près le bracelet. « Je m'appelle Casey. Et vous ? » qu'elle demande, tout en levant la main afin de serrer celle de sa nouvelle proie.

© MADE BY LOYALS.
avatar
Destroying someone is fun !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1586-victoria-dagosta-ose
Messages : 64
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Célébrité : Pryianka Chopra
Crédits : a définir



Re: Young, wild & free || VICTORIA
Message Posté Sam 3 Juin - 18:25
❝ Young, wild & free ❞
VICTORIA & CASEY



Elle passe d’un bras à l’autre, souriant, saluant ses convives avec toute la grâce qui s’impose, dévoilant ses diamants étincelants au fur et à mesure que ses pas foule le marbre de son hôtel, elle se réjouit de cette soirée. Ses deux gardes du corps placé non loin d’elle, la suivent alors qu’elle slalom entre les hauts dignitaires et les fils à papa qui la dévorent des yeux. Perché sur ses hauts talons, Victoria parcourt la salle d’un oeil aguerri, scrutant les moindres faits et gestes des hommes et femmes présent à sa soirée. Sa robe rouge lui soulignant parfaitement ses courbes généreuses, la brune scrute leur visage avec un intérêt tout particulier, ce soir elle était la reine de la soirée. La tête haute, elle avance, salue, sourit feignant l’authenticité avec son sourire d’hypocrite. Avec le temps, elle avait appris à feindre, caché ses émotions, comme un masque qu’elle arbore avec virtuosité. Très peux de personnes autour d’elle peuvent se vanter de connaître la véritable Victoria. Elle était de ses femmes robustes, fière, qui n'hésite pas un instant à faire plier ses ennemis en utilisant toute sorte de moyen plus tordue les uns que les autres. Elle aimait contrôler son environnement avec soin. Il était hors de question que quelqu’un vienne gâcher la soirée, événements qu’elle avait mis tant de temps à concocter. Ce soir, tout se devait d’être parfait.

Elle continue de se frayer un chemin en quête de trouver une place assise, afin de savourer un moment de tranquillité. Faire des courbettes à des riches milliardaires et imbus de leur personne n’avait jamais été son fort, mais dans son monde elle se devait de serrer des poignées de main et sourire à tout va pour séduire de potentiels clients. À Manhattan, tout n’était qu’une question d’apparence, de faux-semblant. Verre de champagne à la main, elle jette un coup d’oeil à la salle. De nature observatrice, elle repère en une fraction de seconde cette jeune femme aux longs cheveux bruns, robe plutôt moulante. Elle avait l’air pensive. Était-il possible qu’elle s’ennuie à sa fête ? Haussement de sourcils, son visage ne lui rappelait rien, et pourtant, elle connaissait presque tous les invités de la soirée. Étrange… Pourvu que son frère n’est pas envoyé un flic sous couverture pour la surveiller durant la soirée. Auquel cas, cette jeune femme allait en prendre pour son grade. Dommage, elle qui semble si jeune, si innocente. Pauvre petite créature, elle venait d'attirer l’attention de la mafieuse.


Elle vint alors s'asseoir un instant, mine de rien et comme surprise, à peine assise lui avait-elle adressé la parole. La bombardant de questions. Ce qui éveilla encore un peu plus les soupçons de la milliardaire. Mais soit, elle était d’humeur joueuse ce soir, elle serait bien tôt au tard si la jeune femme était une flic ou… autre chose. « Vous êtes venus accompagnée ? (...)  En tout cas, les lieux sont vraiment majestueux. Je n'avais encore jamais eu la chance de venir par ici ... Je ne regrette pas.  »  Elle retient un sourire, cela se voyait que cette jeune femme n’était pas de son monde. Aucun invité n'était à ce point submergé par la beauté des liens, trop absorbé par eux-mêmes pour voir ce qui se tramait autour d’eux. « Vous voulez que je demande une nouvelle coupe de champagne ? » Elle finit par tourner la tête vers la jeune femme, un sourcil arqué, empli de méfiance. « Personnellement, je préfère venir seule que mal accompagné si vous voyez ce que je veux dire » lui dit-elle avant de lui adresser un sourire qui en voulait dire long sur son partenaire. « Je vous ai vus arriver avec le fils de ce magnat du pétrole. Il est totalement imbuvable. » Elle se baissa légèrement vers la jeune femme afin de lui chuchoter « Il a dû vous faire le coup des diamants non ? » Elle connaissait ce type pour avoir tenté d’amadouer sa petite soeur Sofia. Dieu qu’elle avait eu envie de l'étriper. D’ailleurs pourquoi ne l’avait-elle pas fait ? ** Il faudrait que je m'en occupe..** « N’est-ce pas ? Cet endroit a été réhabilité par mes soins il y a quelques années maintenant. J’avoue, j’ai une certaines passion pour tout ce qui est art ou encore, architecture.» Elle croise ses jambes, s’adossant plus confortablement avant de répondre  Vous voulez que je demande une nouvelle coupe de champagne ? (...) « Je m'appelle Casey. Et vous ? » Elle définitivement curieuse, mais pour qui travaillait-elle réellement ? Devait-elle s’en méfiait ? « Victoria Dagosta, la propriétaire de ces lieux et pourquoi pas, on ne boit jamais trop de champagne dans ces soirées. Enchantée de vous rencontrer Mademoiselle Casey... comment déjà ? Je ne crois pas vous vous avoir déjà vu dans une de mes soirées. Ce qui est curieusement étrange. Moi qui connaît tout le gratin de Manhattan.» finit elle par lui dire alors qu’elle lui tendit sa coupe.



© MADE BY LOYALS.


Sister and wine, perfect combo
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1577-casey-i-was-happier-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1642-kcgrayson-casey-grayson#29852
Messages : 405
Points de justice : 48
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Lempika.
Célébrité : Selena Hot Gomez
Crédits : lolitaes (avatar) | astra (signature)



Re: Young, wild & free || VICTORIA
Message Posté Mar 13 Juin - 21:41
❝ Young, wild & free ❞
VICTORIA & CASEY


La belle brune a bien compris le système désormais. Athéna ayant toujours été là pour l'aider à se faire belle, à comprendre chaque client qu'elle avait. Ouais. Elle a ce petit truc en elle qui lui permet de faire partie de l'élite, de ces personnes qui accompagnent des hommes, voir parfois des femmes fortunées, parce qu'ils sont incapable de trouver la bonne personne. Parce qu'ils sont incapables d'avouer la vérité face aux personnes qu'ils fréquentent. Ce soir, c'est un petit riche qui va lui ouvrir les portes d'un immense hôtel. Un de ceux que Casey admire de loin. Impossible pour elle de pouvoir y mettre un pied. Déjà, parce qu'elle n'a pas le standing adéquate. De deux, parce qu'elle est loin d'avoir un porte-monnaie aussi remplie que ces personnes qui vont et viennent dans ce bâtiment. Et enfin, elle n'a peut-être jamais eu le cran de passer la porte d'entrée. A vrai dire, elle avait toujours entendu du bien de cette place, de ce lieu. Elle en avait rêvé et sur ce point, elle ne pouvait contredire personne. L'hôtel l'avait charmé, tout comme la décoration et tout comme le luxe qui s'y dégagé. Malheureusement, le gala ne l'emballait pas vraiment. Adam, son cavalier, son client, a bien trop tendance à la laisser de côté, parlant avec diverses personnes haut-placées. Leur conversation ? Casey s'en contrefiche. Elle ne s'y intéresse même pas. Elle n'y comprends rien et n'a pas envie de s'embarquer dans ce genre de papotage. Verre de champagne à la main, elle finit par se laisser tomber dans un des nombreux fauteuils en cuir, suivit par une jeune femme très élégante. Mais aussi très riche, vu que la brune remarque bien rapidement le bracelet fait de pierres précieuses. « Personnellement, je préfère venir seule que mal accompagné si vous voyez ce que je veux dire » Casey laisse cette remarque passer. Lui était-elle destinée ? Peut-être bien. Elle n'arrive pas encore à interpréter le caractère de la demoiselle. Quoi qu'il en soit, si c'était sa façon à elle de dire qu'elle était de mauvaise compagnie, ça lui faisait ni chaud, ni froid. Elle venu ici pour la simple et bonne raison qu'elle serait payé une fois les portes derrière elle. Et en prime, elle aurait l'argent de ce collier fait de diamants que cet imbécile d'Adam lui a accroché autour du cou. « Je comprends. Vous avez raison. » Elle lui offre un petit sourire, jouant clairement à la pimbêche de service qui accepte tout à tout le monde. « Je vous ai vus arriver avec le fils de ce magnat du pétrole. Il est totalement imbuvable. » Ah ! Merci. Enfin quelqu'un qui l'a comprends. « Tellement ... » qu'elle souffle « Je comprends mieux pourquoi il n'arrive pas à se trouver quelqu'un adéquate. » Mais bon, les filles devaient néanmoins lui courir après juste pour toucher un peu de l'héritage familiale. « Vous le connaissez bien ? » Peut-être faisait-il affaire ? Ou peut-être allait-il conclure une affaire ? « Il a dû vous faire le coup des diamants non ? » Que ... ? « Pardon ? » Comment ça, le coup des diamants ? « Je ne suis pas certaine de vous suivre sur ce point. » Venait-elle se sous-entendre que certes, ce collier était merveilleux, mais que Casey n'était pas le seul à l'avoir porter ? « Qu'est-ce que vous sous-entendez par le coup du collier en diamant ? » Elle est bien trop curieuse sur ce coup. Tout comme elle est curieuse d'en apprendre plus sur ce lieu. Il est emplis de passé, de présent et presque de futur. Casey, depuis le départ, n'arrive pas à en croire ses yeux. Elle se croirait presque dans un rêve. « N’est-ce pas ? Cet endroit a été réhabilité par mes soins il y a quelques années maintenant. J’avoue, j’ai une certaines passion pour tout ce qui est art ou encore, architecture.» Casey laisse ses lèvres s'étirer et ses yeux se balader un peu plus sur les tableaux environnants. « Je vous envies. » Et encore, ce mot est faible. Elle est totalement jalouse. « Permettez-moi de vous féliciter pour ce travail. Je trouve ça ... Magique. » Oui, magique est le bon terme. Mais peut-être qu'une fois un peu plus sobre, Casey reviendrait sur cela. Quoi qu'il en soit, elle est bien tentée par un autre verre de champagne, surtout que c'est la maîtresse des lieux qui le paye. « Victoria Dagosta, la propriétaire de ces lieux et pourquoi pas, on ne boit jamais trop de champagne dans ces soirées. Enchantée de vous rencontrer Mademoiselle Casey... comment déjà ? Je ne crois pas vous vous avoir déjà vu dans une de mes soirées. Ce qui est curieusement étrange. Moi qui connaît tout le gratin de Manhattan.» Elle se mord la lèvre inférieure. Peu à peu, elle entre dans un terrain glissant. Va-t'elle choisir de tenter le coup ? Oui. Bien-sûr. Elle aime prendre des risques. Calmement, elle récupère sa coupe, murmurant un bref et rapide merci. « Grayson. » Pour répondre à sa question. « Casey Grayson. » Pour que le tout soit plus claire. « Disons que je ne fais pas parties du gratin de Manhattan. Je suis Colombienne. » Mai rien dans son accent ne le fait transparaître. « Là-bas, on connait mon nom. » En tout cas, c'est ce qu'elle suppose au vu de ce que lui raconte son frère. Le réseau de drogue qu'il gère fait de très bons profits. « Vous organisez souvent des soirées de ce genre ? » Casey recommence avec ces questions. Au fond, elle espère qu'une d'entre-elle entraînera la brune dans un monologue barbant afin qu'elle puisse avoir accès à ce bracelet qu'elle convoite. « Mhm ... Si jamais vous vendez cette peinture, appelez-moi. Je crois que j'ai flashé dessus. » De la main, afin d'être polie, elle montre une peinture sur la gauche ce qui lui permet d'avoir à nouveau une vue imprenable sur le bracelet. Ok. A la prochaine question, il y va.

© MADE BY LOYALS.


HRP:
 




Guess, I'm a bad liar
All my feelings on fire ☽ Cause baby, I was happier with you.
Contenu sponsorisé


Re: Young, wild & free || VICTORIA
Message Posté
Young, wild & free || VICTORIA
Keep Up With New York :: Uptown

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet