Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
[flashback] with you, i fall (ammielena)
Keep Up With New York :: Asia
avatar
It's not that easy for everyone.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1587-lena-j-abelli-rhodeshttp://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t2108-lena-arhodes-lena-j-abelli-rhodes#36497
Messages : 71
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : atlantis, mais tu peux m'appeler sarah (si si)
Célébrité : jelena (gigi) hadid
Crédits : ultraviolences (avatar) & endlesslove (signature)



[flashback] with you, i fall (ammielena)
Message Posté Dim 28 Mai - 19:03
with you, i fall

Elle était éblouie par les lumières, écrasée sous les sons et les odeurs d'une ville qui allait plus vite qu'elle - tellement plus vite. Elle chantonnait un vieux tube de Dirty Dancing, ses mots emportés par le vent et étouffés sous les bribes de conversations en japonais qui parvenaient à ses oreilles. Un businessman qui négociait un contrat, une femme qui revenait auprès des siens pour la soirée. Elle-même, elle n'avait personne qui l'attendait. Elle n'avait personne, exilée à l'autre bout du monde. Elle ne savait même pas ce que diable elle fichait à Tokyo, au juste. Ni, plus généralement, ce qu'elle fichait à l'autre bout du monde, loin des siens. La ville s'agitait autour d'elle, et elle filait comme une torpille dans les grandes avenues illuminées pour les fêtes de Noël, tête baissée, cheveux flottant au vent comme une comète, bonnet de laine blanche dissimulant son visage. Comme si sa doudoune argent métallisée était l'incarnation même de la discrétion. Dans sa poche, un passeport néerlandais qui portait son visage - mais pas son nom. Saskia Daris. Pas exactement. Elle, elle était Magdalena Abelli-Rhodes. Un faux passeport. Pourquoi diable la fille qu'elle était avant son accident de voiture aurait-elle bien pu s'exiler à l'autre bout du monde et changer d'identité? Pourquoi était-elle donc devenue cette fille? Elle ferma les yeux un instant, ralentit le pas, et elle fut de retour dans sa voiture - ou du moins, les bribes de mémoire qu'elle avait conservées. Des flashs, alors que des phares déchiraient la nuit en face d'elle, qu'elle déviait de sa trajectoire, percutait violemment un pont et s'enfonçait dans les eaux sombres du fleuve Waikato. Sa tête était douloureuse, et elle effleura sa tempe du bout de ses doigts gantés, où une légère cicatrice s'effaçait avec le temps. Comme sa mémoire perdue.
Toute à ses pensées, elle ne regardait plus du tout où elle mettait les pieds, fonçant devant elle comme une balle perdue. Elle s'engagea brusquement dans une rue latérale, et percuta tout aussi violemment la personne qui arrivait dans la direction opposée. Brusquement ramenée à la réalité - une réalité qui ne lui plaisait pas tant que ça - elle essaya péniblement de conserver son équilibre, avec de ravissants mouvements de moulin à vent, avant de se raccrocher à la personne qu'elle avait percutée. Puis releva les yeux pour s'excuser auprès du pauvre japonais qui n'avait rien demandé à personne. Ses mots moururent dans sa gorge. Il n'était pas japonais. Tout sauf japonais. Et pourtant, il aurait mérité toutes les excuses du monde, elle le sentait péniblement. Ce visage, elle l'aurait reconnu entre mille. Il avait changé, par rapport à son souvenir. Elle se souvenait de lui comme plus jeune, la vingtaine à peine - moins adulte. Et pourtant, c'était toujours lui.
Ammiel.



☆☆☆ Beerus


    VENI VIDI AMAVI ◇ pick up your head, princess, if not, the crown falls. open your eyes now, before you get hurt. ©endlesslove
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1564-ammiel-i-m-not-insan
Messages : 611
Points de justice : 26
Date d'inscription : 17/05/2017
Pseudo : TRY AGAIN. (Marie)
Célébrité : Zayn "perfect" Malik
Crédits : Je dois mon joli minois à carole 71



Re: [flashback] with you, i fall (ammielena)
Message Posté Jeu 1 Juin - 16:34
with you, i fall

Comme Leonel et Sam avaientprévus quelque chose et que tu n'avais aucune envie de te joindre à eux, tu as décidé d'aller faire un petit tour en ville. Pourquoi ne pas aller faire un peu de tourisme, te poser quelque par sur une terrasse pour manger un morceaux, accompagné d'une bonne consommation? Tu étais en vacances, tout de même, cela serait très bête de ne pas en profiter. Certes, tu n'es pas le plus grand admirateur des Japonais, mais tu aimes leur culture. Peut-être même que tu en profiteras pour aller faire un tour dans un musée, bien que cela n'est pas du tout ton truc. Toutefois, tout est hallucinant au Japon. Certes, quelques fois tu as l'impression de te retrouver en plein coeur de Broadway, à New-York, outre le fait que tu dépasses d'au moins une bonne tête, presque tous les habitants du Japon.

Tu te rendais donc à ta première destination, essayant d'esquiver les Japonais toujours pressés et t'arrêta à un petit kiosque afin d'y acheter une petite gâterie qu'ils ont l'habitude de manger par ici. Après avoir repris ton chemin pour te rendre dans un petit restaurant que tu avais entendu parlé et où de nombreux commentaires positifs s'étaient faufilés dans tes oreilles, tu tournas au coin de la rue et une personne te rentra dedans, de plein fouet. Pris sur le fait, tu en laissas échapper ce que tu avais dans la main, sur le sol. Tant pis, ce n'était pas si extraordinaire que ça. En relevant les yeux pour voir qui avais-tu bousculé, tout en aidant cette personne pour ne pas qu'elle tombe les quatre fers en l'air, ton coeur s'arrêta et tes yeux s'agrandirent comme si tu avais vu un fantôme. Tu n'en croyais pas tes yeux. C'était impossible, cela ne pouvait pas être elle. Son père, t'a bien dit qu'elle avait péri dans un accident et tu as eu toute la difficulté du monde à faire ton deuil, même que tu ne penses pas l'avoir fait encore. Et là voilà, en chair et en os, devant toi à être aussi belle que dans tes souvenirs. Sortant finalement de ta léthargie, tu la libéras de ton étreinte et te reculas de quelques pas. « Toutes mes excuses Madame, c'est seulement que vous ressemblez vraiment beaucoup à une jeune femme très importante pour moi. » Tu déglutis, te souvenant de quelques événements subvenu lorsque vous étiez adolescents. « Est-ce que ça serait possible que je vous offre un café ou quoi que ce soit, pour me faire pardonner de vous avoir fait basculer? » Et avoir l'impression de passer quelques instants de plus avec ta meilleure amie. Ce bout de phrase, tu le gardas néanmoins pour toi. Elle te manque cruellement. Qu'est-ce que tu ne ferais pas pour l'avoir près de tout. Tu penses que tu l'écraserais entre tes bras, tellement tu la serrerais fortement.



☆☆☆ Beerus


I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do.
avatar
It's not that easy for everyone.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1587-lena-j-abelli-rhodeshttp://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t2108-lena-arhodes-lena-j-abelli-rhodes#36497
Messages : 71
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : atlantis, mais tu peux m'appeler sarah (si si)
Célébrité : jelena (gigi) hadid
Crédits : ultraviolences (avatar) & endlesslove (signature)



Re: [flashback] with you, i fall (ammielena)
Message Posté Lun 5 Juin - 19:18
with you, i fall

Elle n'avait jamais su mentir. Un trait de sa personnalité que son père détestait - méprisait, même. Et sa mère, aussi. On ne pouvait pas naviguer dans les eaux troubles de l'Upper East Side sans savoir mentir. Elle n'avait jamais vraiment su naviguer - disons seulement qu'elle flottait entre deux eaux, incapable d'atteindre la côte. Plus encore alors qu'elle ne savait pas - plus - pourquoi elle s'était égarée, incapable de se souvenir de comment elle pourrait retrouver son port d'attache. Et c'était là, à des milliers de kilomètres de chez elle, qu'elle percutait de plein fouet celui qui avait toujours été son ancre - son point de repère, son étoile du berger pour la guider chez elle. Et c'était là qu'elle ne sut pas mentir non plus. Elle savait que l'éclat dans ses yeux la trahirait, que la rougeur de ses joues dirait tout ce qu'il y avait à dire, que sa brusque tétanie serait la révélation de sa trahison. Elle ignorait ce qu'elle avait bien pu faire à Ammiel. Clairement. Mais tout aussi clairement, elle sut qu'elle l'avait trahi, qu'elle l'avait laissé tomber.

« Toutes mes excuses Madame, c'est seulement que vous ressemblez vraiment beaucoup à une jeune femme très importante pour moi. » Ces mots. C'était terrible, ces mots. Ca lui déchirait le coeur et l'âme. Ammiel ne la reconnaissait pas - ou, s'il l'avait reconnue, ne croyait pas une seule seconde que ça puisse être elle, et elle eut le sentiment que le monde s'écroulait sous ses pieds. Les souvenirs la frappèrent, comme des balles tirées par l'un de ces 9mm automatiques que son père affectionnait tant. Il avait toujours fait partie de sa vie, et elle, elle était sortie de la sienne. « Est-ce que ça serait possible que je vous offre un café ou quoi que ce soit, pour me faire pardonner de vous avoir fait basculer? » Comme si c'était sa faute. Et lui, il ne voyait plus en elle celle qui avait traversé la vie à ses côtés depuis l'enfance. 'Je... Avec plaisir.' Sa gorge était serrée. Mais elle ne voulait pas le laisser partir, ni maintenant, ni jamais. Tout son être hurlait à Ammiel qu'elle était là, qu'il fallait qu'il lui revienne, qu'elle était perdue, si perdue, sans lui. Et pourtant, elle ne prononça pas un son de plus. Incapable de détacher ses yeux de lui. Comme mus d'une autorité propres, ses doigts se tendirent vers le visage d'Ammiel, un bref instant, avant qu'elle ne s'interdise de toutes ses forces d'effleurer sa joue. Il était beau. Il l'avait toujours été. Le prince charmant de ses souvenirs lointains. Lui, elle ne l'avait jamais oublié. Evidemment, leurs dernières aventures ensemble lui avaient glissé entre les doigts, mais elle ne l'oublierait jamais. Elle savait tout de lui. Et malgré tout, lui, visiblement, ne savait pas tout d'elle - sinon, il l'aurait reconnue, non? Elle avait le sentiment d'étouffer. C'était un trop plein de tout, plus qu'elle ne pouvait le supporter. Le souffle lui manquait. Alors elle ne put plus le retenir, et, sous le choc, laissa tomber les sacs qu'elle tenait dans les mains et qui s'écrasèrent sur les restes de neige sale de la veille. Ce fut un souffle qui lui échappa, hors de son contrôle, et pourtant, elle eut le sentiment que c'étaient les mots les plus puissants du monde. 'Ammiel. Oh, mon dieu, Ammiel.' Alors elle ne retint plus rien, secouée de sanglots frénétiques, et incapable de tenir sur ses deux jambes. C'était Ammiel, il était là, c'était fini.




☆☆☆ Beerus


    VENI VIDI AMAVI ◇ pick up your head, princess, if not, the crown falls. open your eyes now, before you get hurt. ©endlesslove
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1564-ammiel-i-m-not-insan
Messages : 611
Points de justice : 26
Date d'inscription : 17/05/2017
Pseudo : TRY AGAIN. (Marie)
Célébrité : Zayn "perfect" Malik
Crédits : Je dois mon joli minois à carole 71



Re: [flashback] with you, i fall (ammielena)
Message Posté Jeu 15 Juin - 2:57
with you, i fall

Tu ne sais pas la vraie raison pour laquelle tu as invité cette jeune femme à prendre un café en ta compagnie. D'abord, tu ne la connais pas et elle pourrait totalement te rire au nez en refusant ton invitation. Pourquoi elle accepterait après tout ? Tu pourrais être n'importe qui, qui ne lui veut pas que du bien. C'est tout de même assez gonflé de ta part de lui avoir proposé un rendez-vous aussi rapidement. Certes, elle ressemble beaucoup, voire elle est identique à Lena, mais cette dernière est décédée. Cela ne pouvait pas être elle, mais voir cette jeune femme devant toi, te fait revivre des émotions que tu croyais enfouie depuis ton deuil.

Étonnement, elle accepta l'invitation, ce qui te rendait heureux. Tu allais pouvoir faire mine de te retrouver avec ta défunte meilleure amie quelques minutes et si tu es chanceux, quelques heures, si vous vous trouvez des points communs et qu'une complicité inexpliquée se met entre vous. Certes, cela sera impossible qu'elle soit aussi forte que celle avec qui tu avais avec Lena, mais si elle y ressemblait, un tout petit peu, tu allais être heureux. Tu te mis donc à lui sourire, mais tout se mit à changer. Tu ne comprenais tout simplement pas pourquoi elle avait presque des gestes affectueux envers toi. Tu attendis quelques instants pour voir ce qui allait se passer, profitant de ce moment pour la regarder, comme ébahi pas sa présence, jusqu'à ce qu'elle laisse tomber ses sacs sur le sol. Puis sans même comprendre ce qui était en train de se passer, la jeune femme t'appela par ton prénom et se mit à pleurer. Tu finis par tout comprendre. Ce n'était pas un sosie, mais bien Lena, ta meilleure amie en chair et en os devant toi. Comment était-ce possible ? Sous le choc, tu ne bougeas pas pendant quelques minutes jusqu'à ce que tu te réveilles de ta léthargie. Sans plus attendre, tes bras entourèrent sa taille de tous tes forces, comme si tu avais peur qu'elle disparaisse d'une seconde à l'autre et des larmes commencèrent à couler frénétiquement sur tes joues. « Lena ! » Tu déposas tes mains sur ses épaules et l'éloigna de toi à peine quelques secondes avant de la serrer de nouveau contre toi, l'embrassant à plusieurs reprises le haut de son crâne. [color-crimson]« Mon dieu, c'est bien toi… Mais comment c'est possible. Ton… Ton père, il a dit que tu étais... »[/color] Tes mots s'étouffèrent dans le fond de ta gorge impossible de les prononcer. Beaucoup trop douloureux de repenser, voire de revivre ce que tu avais ressenti le jour où on t'a annoncé son décès. « Qu'est-ce que tu fais là ? C'est quoi le délire ? J'comprends rien. » Et c'était bien le cas. Tu ne comprenais vraiment rien à ce qui était en train de se dérouler sous tes yeux. Tu étais comme un spectateur et pourtant, Lena était bien là devant toi.

Il était désormais certain que tu n'allais pas la laisser filer, peu importe ce que cela impliquait dans ta vie. Tu étais même prêt à rester auprès d'elle s'il le fallait. Il s'est passé bien trop longtemps depuis la dernière fois où vous vous êtes vu. Vous avez tellement de choses à vous dire. Surtout elle, en vérité. Tu avais vraiment besoin d'explications. Savoir qu'elle était en vie, saine et sauve était la meilleure chose qui pouvait t'arriver ces temps-ci. « Là c'est clair que je t'le paye ce café et pas juste ça. » lui dis-tu finalement une fois calmé, bien que tu ne sois pas encore tout à fait remis de tes émotions.



☆☆☆ Beerus


I'm in love with the shape of you. We push and pull like a magnet do.
Contenu sponsorisé


Re: [flashback] with you, i fall (ammielena)
Message Posté
[flashback] with you, i fall (ammielena)
Keep Up With New York :: Asia

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet