Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
Faisons chauffer la carte bleue !
Keep Up With New York :: Uptown :: Central Park
avatar
It's not that easy for everyone.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1580-alexandra-weissburg-
Messages : 653
Points de justice : 35
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Elwana (El')
Célébrité : Barbara Palvin
Crédits : El' (vava) × bat'phanie (signa)



Faisons chauffer la carte bleue !
Message Posté Dim 28 Mai - 22:31
Shopping time !
Yelena & Alexandra

La veille, tu avais reçu un appel de ta mère qui réclamait ta présence à une soirée de gala qu'elle qualifiait de "très importante". Elle t'avait donné quelques rapides détails de la façon dont l'événement allait se dérouler, avant de raccrocher. Quand c'était ainsi, tu n'avais de toute façon pas ton mot à dire. Tu étais la seule de la famille réellement présentable, aux yeux de tes parents bien évidemment, et tu étais donc réquisitionnée à chaque fois. Bien sûr, tu ne venais que pour les apparences. Non pas que ces soirées t'ennuyaient car en général, tu y trouvais tout de même ton compte, mais seulement, tu n'appréciais pas du tout la manière dont tes parents t'imposaient d'y participer. Mais tu n'étais pas de celles qui désobéissaient ou qui refusaient. La bonne fille riche à ses parents, bien naïve. Oui, ton image, tu l'avais enterrée depuis longtemps car seule l'impression que donnaient les Weissburg était la plus importante.

Du coup, tu te levais ce matin avec une grande envie de shopping pour trouver une belle robe pour l'occasion. Tu réfléchis quelques secondes avant de décider, avec un petit sourire satisfait au coin de tes lèvres, l'endroit où tu te rendrais. Tu connaissais une petite boutique pas très loin de chez toi, que tu avais découverte il y avait de cela quelques mois déjà. Tu y trouvais toujours ton bonheur et à force de revenir, tu avais commencé à discuter avec sa propriétaire, avec qui tu t'entendais plutôt bien désormais. Tu ne pouvais pas dire que c'était une amie mais en tout cas, c'était une bonne femme, avec un bon accent quand elle parlait anglais. Mais ce qui t'importait le plus, c'était bien les collections de robes de luxe comme détendues qu'elle vendait. Alors, tu te préparas, pris ton petit déjeuner sain et sortis de chez toi.

En cette belle journée ensoleillée, tu décidas de prendre ton temps et profiter de Central Park. Cela te permettait de couper et de te rendre de l'autre côté du parc plus rapidement. Tu croisas plusieurs personnes qui faisaient leur jogging de la journée, des couples qui se baladaient ou profitaient de l'herbe, des familles qui jouaient avec leurs enfants ou encore des personnes qui se promenaient seules, passant par là. Et toi, tu avançais avec un sourire, car tu estimais que ta journée commençait bien. Le soleil brillait, la vie reprenait ses droits petit à petit et tout le monde semblait plus heureux et souriants. Cela faisait du bien. Une dizaine de minutes plus tard, tu marchais vers la boutique choisie et tu y arrivas un peu plus tard. Tu en poussas la porte et directement, tu t'y sentis à l'aise comme à ton habitude.


life is made of simple things
dont' worry, be happy
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1820p15-yelena-grigoriev-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1913-freedomprincess-yelena-grigoriev#33226
Messages : 106
Points de justice : 0
Date d'inscription : 24/05/2017
Pseudo : .wind ♫
Célébrité : Zoey Deutch
Crédits : .nephilim & Tumblr



Re: Faisons chauffer la carte bleue !
Message Posté Lun 29 Mai - 21:53




alexandra & yelena.

Comme chaque matin, je me réveille en entendant la radio qui sort de mon téléphone, on remercie la magie des applications. La musique me permet d'être de bonne humeur et je pars me préparer en vitesse toujours avec la musique à fond dans l'appartement. Dans la salle de bains, je prends mon temps en travaillant dans la mode, je me dois d'être impeccable. Je me coiffe, me maquille toujours rythmé par les musiques qui passent sur mon téléphone. Je ressors de ma salle de bains pour m'habiller avant d'aller déjeuner. Ma tenue était composée d'un skinny noir, une chemise à rayure bicolore et d'une paire d'escarpins rouge vernis. Je profite de sortir de ma chambre pour me regarder une derrière fois dans un miroir tout semble parfait. Je récupère mon téléphone, j'arrête l'application de la radio pour aller enfiler ma veste et récupéré mon sac à main. Je sors de mon appartement en claquant la porte et en la fermant à clé direction le métro pas très loin de chez-moi. Je marche assez vite, j'ai appris très vite à marcher avec des talons hauts ou bas. Je suis à l'aise autant avec des baskets, qu'avec des chaussures un peu plus féminines et je peux le clamer haut et fort, je peux courir en talons. J'entre dans le métro et il ne faut que quelques minutes pour arriver à Manhattan lieu dans laquelle se trouve ma boutique, mon atelier de couture, en gros mon petit repère.

Et comme avant chaque journée de travail et un fois après avoir quitté le tube en metal appelé métro, être remonté à la surface. Je me dirige vers un petit café qui vend des cafés à emporter non loin de ma boutique, je commande toujours un café crème et une salade de fruit. Une fois ma commande dans les mains, je file à la boutique clé en main prête à ouvrir. J'arrive devant, ouvre la devanture, la porte, désactive l'alarme et je pose mes affaires sur la table au fond de la boutique qui sert de table de couture, de dessins. Depuis que je suis arrivée à New-York, j'ai un réel succès dans le monde des affaires. Je mets mon sac dans la pièce à l'arrière, cette pièce me sert comme salle de pause, je n'ai pas tellement d'employés. Je viens de recruter trois personnes pour me venir en aide, deux couturières de talents et une vendeuse avec un bon compas dans l'œil. Pour l'instant, je suis seule, elle ne devrait pas tarder à faire leur arriver. En attendant, je bois mon café posé devant mon ordinateur portable, je lis mes e-mails, gère mon agenda. Je crée des robes pour toutes les occasions, des modèles uniques, et j'ai un planning très chargés, quand je suis en retard, je file en coup de main à mes couturières. J'ai dû embaucher, seule, je ne m'en sortais pas et vu l'influence que je commence à avoir chez certaines personnes, il valait mieux que je prenne plusieurs personnes. Je n'avais pas vraiment pris le temps de redécorer la boutique, un coup de peinture blanche sur les murs, des miroirs baroques et des cintres en perles. Des cabines d'essayages propres qui ferment avec des rideaux choisis avec goût, j'avais fait de cet endroit mon repère, mon échappatoire. J'entends la porte s'ouvrir et je vois trois têtes entrer, la journée commence et j'ai énormément à faire.

Je venais de passer quelques longues minutes à choisir dessiner une robe pour le baptême d'une petite fille, sa mère voulait qu'elle soit la plus belle pour son baptême. Je n'ai aucune restriction au niveau du budget, ma vendeuse fait des merveilles en vendant les modèles exposer dans la boutique, mes deux couturières font de leur mieux avec les commandes. Il faut savoir que j'envoie les modèles dans une atelier qu'on me les fait à la bonne taille et que les retouches s'effectue en magasin. J'ai réussi à me faire un stock de robes de divers modèles comme cela et puis ce n'est pas très vendeur de n'avoir aucun modèle à présenter. J'étais toujours au fond de mon magasin, je dessine et avec l'aide de mes employés ont choisi les meilleurs tissus. Pour la robe de la petite fille, j'avais envisagé du tulle, un gros nœud dans le dos et des motifs de cœur dessiner sur le tulle. Bien sûr, fallait un fond opaque pour mettre le tulle. J'entends la porte s'ouvrir et voit une tête que je connais trop bien, une cliente très fidèle depuis mon arrivée sur le marché. Je me lève, range mon dessin et me dirige vers Alexandra, elle est très fortunée et ne regarde pas sur la dépense. Je m'approche en souriant, je fais signe à ma vendeuse que je m'occupe de la cliente.

- Bonjour Alexandra ! Comment vas-tu ?

Je tutoie toutes mes vraies et fidèles clientes, c'est comme cela qu'on arrive à fidéliser sa clientèle, mais j'apprécie vraiment Alexandra déjà parce que c'est une excellente écrivain. J'adore ce qu'elle écrit et puis aussi parce qu'elle a du goût en matière de mode, et cela, j'adhère. Je lui souris toujours, j'ai déjà mon idée de modèle au cas où, elle serait perdue ou sans idée.



(c) naehra.




Sign Of The Times ☽ Tu ne peux pas soudoyer la porte du paradis en allant dans le ciel. Tu est plutôt bien ici, mais tu ne te sens pas bien. Nous n'avons jamais appris pourtant nous sommes déjà passé par là. Pourquoi est-ce qu'on doit toujours fuir ? © astra
avatar
It's not that easy for everyone.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1580-alexandra-weissburg-
Messages : 653
Points de justice : 35
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Elwana (El')
Célébrité : Barbara Palvin
Crédits : El' (vava) × bat'phanie (signa)



Re: Faisons chauffer la carte bleue !
Message Posté Mar 30 Mai - 15:20
A peine tu eus poussé la porte de la boutique, que tu vis la vendeuse se diriger vers toi. Tu te tournas cependant pour fermer la porte et là, ce fut au tour d'Yelena de se lever de sa place et s'avancer vers toi. Quant à sa vendeuse, elle se recula et partit en direction d'une autre cliente qui continuait son shopping dans le magasin. Toi, tu te concentras plutôt sur ton interlocutrice, qui devenait petit à petit une très bonne connaissance. Elle était vraiment très sympathique, souriante et une bonne commerciale qui plus était, car elle semblait connaître tes goûts sans aucun problème. Dès la première fois, elle t'avait mise à l'aise et t'avait prodiguée de très bons conseils, ce qui t'avait donnée envie de revenir chez elle les fois suivantes.

- Tout va bien, merci beaucoup, hochas-tu de la tête. J'espère qu'il en est de même pour toi !

Comme à son habitude, Yelena était arrivée vers toi avec un grand sourire en te demandant si tout allait bien. Tu lui rendis ce même sourire chaleureux. Tu attendis qu'elle te répondît avant de poser tes yeux sur les robes les plus proches de l'entrée pour voir s'il y en avait une en particulier qui te tapait dans l'oeil dès le départ. Comme ce n'était pas du tout le cas, tu expliquas tes besoins à la jeune brune, en espérant qu'elle comprît ce que tu recherchais. Tu avais envie d'une robe longue mais qui ne traînait pas sur le sol. Peut-être qui dévoilait sensuellement ton dos ou alors avec un beau décolleté mais qui ne faisait pas trop vulgaire non plus. Tu voulais créer la sensation, sans pour autant paraître trop attirante et éviter d'être la risée de la soirée. Et bien évidemment, ne pas entacher l'image de ta famille.

- Pour les couleurs et les motifs, je te laisse faire mais pas trop vifs non plus, tu me connais, précisas-tu quand même, histoire d'être certaine qu'elle allait respecter ta demande.

Tu suivis Yelena du regard mais aussi jusqu'à la première robe qu'elle souhaitait te montrer.


life is made of simple things
dont' worry, be happy
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1820p15-yelena-grigoriev-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1913-freedomprincess-yelena-grigoriev#33226
Messages : 106
Points de justice : 0
Date d'inscription : 24/05/2017
Pseudo : .wind ♫
Célébrité : Zoey Deutch
Crédits : .nephilim & Tumblr



Re: Faisons chauffer la carte bleue !
Message Posté Mar 30 Mai - 22:26




alexandra & yelena.

Je vais très bien surtout depuis que ma boutique marche vraiment bien, je me fais un nom dans le monde de la mode. La mode s'est un monde impitoyable, un jour, tu peux être la personne la plus influente de tous les temps et le lendemain, tu deviens la pouilleuse du coin. Je profite du fait que je suis pour le moment en vogue et que je peux habiller les gens de la haute société comme Alexandra. Il faut savoir que la jeune femme brune est une écrivaine qui a écrit de nombreux ouvrages, des thrillers plus précisément et pour moi, jeune femme moderne qui adore la lecture, c'est un rêve de pouvoir échangé sur une passion commune. Être cultivé, instruite est pour moi une évidence, pouvoir échanger avec les gens sans passer pour une cruche, c'est aussi important. Quand j'étais petite, mon prince préféré était et c'est Belle, dans la belle et la bête. J'adore son air innocent, qui passe sa vie dans une bibliothèque tout comme moi. Je souris à la jeune femme avant de la suivre vers les étalages de robes luxueuses.

- Je me porte très bien, surtout avec le succès de la boutique. Je ne peux qu'aller bien !

J'analyse chaque robe, il faut savoir que dans la ville de la grosse pomme les soirées mondaines remplies de riches personnes est fréquent. Si tu veux rencontrer des gens riches, du monde de la haute société, il faut être vu dans ce genre de soirées. Il est très fréquent de trouver de jeunes riches célibataires qui attirent les prétendants ou prétendantes comme des rapaces. La plupart du temps, ils ou elles ne veulent que leurs argents ou devenir riche, le monde ne jure que part l'argent. J'écoute la jeune femme et attrape une robe type modèle sirène couleurs nude, beige en quelques sortes. Elle a différents types de tissus, dentelles, perle, strass, c'est chic absolument pas "too much", elle irait très bien à la jeune femme. Alexandra, on dirait un mannequin, elle peut tout porter et sans faire vulgaire, d'où le décolleté prononcé de la robe que j'ai dans les mains. Je me tourne vers la jeune femme et avec un grand sourire, je lui montre le modèle en détails.

- Je te propose cette robe, couleur beige très nude, les strass, la dentelle et les perles ne font pas vulgaire. Le décolleté non plus, elle ira très bien à ta morphologie. Est-ce que cela serait successible de te plaire ? Sinon j'ai des couleurs un peu plus foncé, cela serait très joli aussi.

Je repose la robe sur le portant et me dirige vers l'autre bout de la boutique pour attraper une autre robe de couleurs foncées bleu nuit. Elle est bustier très sobre avec quelques strass de la même couleur que la robe, un peu un modèle princesse, mais sans vraiment en faire des tonnes. Je retourne vers Alexandra pour lui montrer le second modèle, ce n'est pas vraiment ce qu'elle souhaite, mais cela mettrais très bien pour la jeune femme. Cette robe, joue avec le contraste de la jeune femme. Un chignon très haut, un maquillage discret et cette robe peuvent vraiment faire des merveilles à une soirée.

- Alors ? C'est un autre style, mais avec un chignon, un maquillage discret cela peut vraiment faire l'affaire.

Je souris à la jeune femme, je suis très professionnelle, j'aime vraiment mon nouveau métier. Avant, j'étais secrétaire dans une usine, je n'étais pas heureuse, mais maintenant, je le suis. J'adore faire plaisir aux femmes grâce à mes créations, je suis vraiment épanoui.



(c) naehra.




Sign Of The Times ☽ Tu ne peux pas soudoyer la porte du paradis en allant dans le ciel. Tu est plutôt bien ici, mais tu ne te sens pas bien. Nous n'avons jamais appris pourtant nous sommes déjà passé par là. Pourquoi est-ce qu'on doit toujours fuir ? © astra
avatar
It's not that easy for everyone.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1580-alexandra-weissburg-
Messages : 653
Points de justice : 35
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Elwana (El')
Célébrité : Barbara Palvin
Crédits : El' (vava) × bat'phanie (signa)



Re: Faisons chauffer la carte bleue !
Message Posté Mer 31 Mai - 21:55
Tu hochas de la tête lorsqu'Yelena te parla de son succès. C'était vraiment tant mieux pour elle, tu étais contente. Et il y avait de quoi, ses robes étaient vraiment belles et cela se voyait qu'elle se donnait à fond dans ce qu'elle faisait. Le stylisme, c'était sa passion, c'était son métier, c'était son truc. Tout comme toi, c'était l'écriture. Tu étais appréciée pour les deux livres que tu avais publié et les lecteurs t'attendaient au tournant pour la troisième histoire que tu étais en train d'écrire. Yelena quant à elle, elle rendait ses comptes non seulement auprès des clients qui, s'ils étaient satisfaits revenaient, mais également aux grandes figures de la mode. La création d'un vêtement était souvent plus rapide que l'écriture d'un livre.

- Bientôt la Fashion Week de New York, alors ! plaisantas-tu, sachant tout de même que c'était le mieux que tu lui souhaitais.

Tu la suivis jusqu'au premier portant qu'elle prit dans ses mains, pour te montrer une longue robe de type sirène, dans les tons beiges et naturels, couleur peau. Tu fis la moue, avec une petite grimace, peu convaincue par ce qu'elle te proposait. Non pas que cela ne te plaisait pas, mais au vue de ta peau blanche si pâle, tu n'étais pas habituée à porter ce genre de couleur. D'autant plus que la robe était entièrement beige et tu avais peur d'être presque invisible aux yeux des autres, malgré les quelques détails en plus qu'elle avait rajouté dessus. Elle comprit donc rapidement que tu n'étais pas enchantée par ce modèle et fila en chercher un autre, qui correspondait déjà un peu plus dans les tons que tu souhaitais.

- Je t'avoue que c'est beaucoup mieux en ce qui concerne la couleur, mais je ne suis pas fan des strass, expliquas-tu, gentiment. Je ne veux pas être insignifiante mais pas non plus attirer trop les regards. Tu me connais, je suis plutôt discrète mais ma famille veut quand même que je me montre avec eux...

Tu espérais qu'elle ne t'en veuille pas pour les commentaires. Après tout, tu n'avais rien du tout contre ces deux belles robes, mais elles ne te convenaient simplement pas du tout. Les deux, mixées dans un même modèle, cela aurait été beaucoup mieux.


life is made of simple things
dont' worry, be happy
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1820p15-yelena-grigoriev-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1913-freedomprincess-yelena-grigoriev#33226
Messages : 106
Points de justice : 0
Date d'inscription : 24/05/2017
Pseudo : .wind ♫
Célébrité : Zoey Deutch
Crédits : .nephilim & Tumblr



Re: Faisons chauffer la carte bleue !
Message Posté Jeu 1 Juin - 22:18




alexandra & yelena.

Je regarde Alexandra et rigole doucement, la fashion week de New-York serai un rêve que si le sors m'est favorable pourra se réaliser un de ces jours. Pour le moment, j'ai les pieds sur terre, je ne m'enflamme pas du tout, il faut savoir garder la tête sur les épaules. Être sure de soi, c'est bien à partir du moment où tu as toutes les cartes entre tes mains, or je n'ai pas toutes les cartes et je ne suis pas voyante pour savoir ce que demain sera fait. La mode, c'est tellement aléatoire, une saison, vous êtes au top l'autre saison, vous êtes ringard. Je profite du fait que certaines célébrités s'habillent de mes créations cela permet d'être vu de tous et peut-être qu'un jour, j'organiserais mon propre défilé.

- Bientôt qui sait ce que demain sera fait, tu seras invitée au premier rang !

Je regarde la jeune femme qui n'est pas convaincu par mes deux choix, le nude est vraiment à la mode. Il faut savoir, le porter et être à l'aise. Je réfléchis à un autre type de modèle quand elle me dit ne pas apprécier les strass sur la seconde robe. Il est vrai que la jeune brune n'aime pas attirer les regards sur elle, c'est vraiment très différent des autres clientes dont j'ai l'habitude. Je réfléchis à un autre type de modèle quand elle me dit ne pas apprécier les strass sur la seconde robe. C'est assez différent avec Alexandra, elle veut être belle et discrète, je fais une petite moue et puis j'ai une illumination. La plupart des clientes que j'ai dans la boutique font tout pour être remarquées, être la plus belle.

- J'ai une cliente qui m'a commandé une robe très sobre d'une couleur grise, elle n'est jamais venue la récupérer et tu as l'air de faire les mêmes mensurations qu'elle. Je te la montre et tu me dis si elle peut te convenir !

Je l'invite à me suivre au fond de la boutique, j'arrive devant un portant plein de robes de style différent, ce sont des commandes. Je sors la fameuse robe grise sans strass, ni dentelle, un modèle type empire en mousseline avec bretelle asymétrique. Elle est vraiment belle, sobre et sans détails trop exubérants pour une jeune femme moderne et pleine de charme. Je fais un immense sourire tout en montrant la robe, au pire, j'en ai énormément en stock et de tous les styles différents.

- Elle est assez simple, sans strass ni dentelles. La couleur ira très bien avec ton type de peu, sa couleur gris souris met bien en avant tes yeux. Elle est d'un style empire, une épaule dénudée et l'autre avec une bretelle, elle dévoile sans trop dévoiler. Elle est sobre et très discrète parfait pour une écrivaine qui veut se faire belle et discrète.

J'avoue que cela m'a bien fait maronner de voir qu'on m'a commandé une robe et qu'on est jamais venue la chercher. Je pars du principe que je garde un modèle commandé 10 jours au-delà de ce délai, je la mets en vente. J'ai attendu une vingtaine de jours pour cette robe, maintenant, je sais que je dois demander un acompte comme ça, je suis sûre que la cliente vient la chercher.



(c) naehra.





Sign Of The Times ☽ Tu ne peux pas soudoyer la porte du paradis en allant dans le ciel. Tu est plutôt bien ici, mais tu ne te sens pas bien. Nous n'avons jamais appris pourtant nous sommes déjà passé par là. Pourquoi est-ce qu'on doit toujours fuir ? © astra
avatar
It's not that easy for everyone.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1580-alexandra-weissburg-
Messages : 653
Points de justice : 35
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Elwana (El')
Célébrité : Barbara Palvin
Crédits : El' (vava) × bat'phanie (signa)



Re: Faisons chauffer la carte bleue !
Message Posté Ven 2 Juin - 17:24
]
Quelques secondes de silence s'ensuivirent, de réflexion à un autre modèle qu'elle pouvait te proposer. Tu la laissas prendre son temps, n'étant pas de celles qui pressaient les autres et surtout, tu avais tout ton temps. Ce n'était pas une journée très remplie dans ton agenda et tu pouvais donc l'organiser comme tu le souhaitais. En attendant sa réponse, tu l'observais avec un air neutre et simple oubliant de regarder par toi-même si tu repérais peut-être cette robe qui te plaisait. Après tout, tu faisais suffisamment confiance à Yelena pour suivre ses conseils plutôt que de déambuler dans sa boutique toute seule à la recherche de la perle rare. Parfois, c'était toujours plus agréable d'être conseillée que laissée dans la cage au lion.

Quand enfin elle trouva une idée, elle te demanda de la suivre à l'arrière de la boutique, ce que tu fis. Apparemment, une cliente n'était pas venue chercher la robe qu'elle avait commandée et c'était celle-ci que Yelena souhaitait te montrer. A première vue, tu ne fus pas totalement conquise par la couleur grise de ce modèle, car comme le nude, ce n'était pas le type de couleur que tu avais l'habitude de porter. Pourtant, c'était bien mieux et surtout, la robe rassemblait la plupart des critères que tu avais évoqué. Dans sa morphologie, le modèle te correspondait bien. Pour ne pas décourager Yelena et ne pas paraître pour la cliente trop énervante, tu acquiesças avec un petit sourire qui se voulait le plus chaleureux possible. Ainsi, tu pris le cintre qu'elle te tendait pour l'amener jusqu'à la cabine d'essayage dans laquelle tu rentras aussitôt.

- Hum... Yelena, je suis désolée mais... j'ai du mal à l'enfiler..., avouas-tu avec tristesse.

Tu te débattais avec depuis une quinzaine de seconde. Tu te sentais légèrement à l'étroit, malgré une carrure fine, probablement causé par des fesses assez rebondies, contrairement à une petite poitrine, source de tes pires complexes. Ou alors, la robe avait été mal confectionnée, ce qui était tout à fait possible. Tu n'en savais rien mais comme tu ne souhaitais pas l'abîmer possiblement en la trouant, tu préférais demander à Yelena d'entrer dans la cabine pour qu'elle pût voir quel était le problème. Elle pouvait ainsi constater la difficulté que tu avais pour mettre la robe.


life is made of simple things
dont' worry, be happy
Contenu sponsorisé


Re: Faisons chauffer la carte bleue !
Message Posté
Faisons chauffer la carte bleue !
Keep Up With New York :: Uptown :: Central Park

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet