Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
orfeo ▬ killin' time in the most simple way
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Brooklyn
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1916-arthur-grey-le-plus-
Messages : 96
Points de justice : 10
Date d'inscription : 27/05/2017
Pseudo : Cee
Célébrité : Max Riemelt
Crédits : avengedinchains



orfeo ▬ killin' time in the most simple way
Message Posté Mer 31 Mai - 23:17
Il pleut des cordes – d’une pluie diluvienne, violente, qui ramasse des torrents d’eau sur son chemin pour se déverser tout aussi violemment dans les égouts de la ville. Si, dans un premier temps, Arthur avait pour projet de rentrer directement chez lui à la fin d’une journée de travail assez conséquente et difficile, la pluie le dissuade de marcher jusqu’à son appartement ou d’emprunter un bus blindé dont l’atmosphère sera, sans le moindre doute, moite et étouffante. Alors, comme pour se donner une bonne excuse de dévier son chemin, et aussi parce qu’il ne travaille pas demain, il décide d’entrer dans le premier bar qu’il trouve. Il y a peu de monde, ce qui s’explique sans doute par le fait que c’est plutôt l’heure de dîner que de boire un verre, mais lui s’en fiche pas mal. Il retire sa veste, trempée d’eau, et la dépose sur le dossier d’une chaise libre – prenant soin de garder ses effets personnels les plus précieux près de lui, dans la poche de son jean – ce qui ne regroupe jamais que son portefeuille qui renferme sa plaque, et son téléphone portable. Il fait toujours attention de laisser son arme de service dans son casier pour s’éviter la situation périlleuse où il se retrouverait avec un inconnu la main sur son arme.

Il s’installe au comptoir, et commande une bière d’une voix lasse. La pluie le gèle, un peu – mais Arthur est un grand garçon, il survivra. Il savoure les délicieuses premières gorgées de sa bière que le serveur vient de lui apporter lorsque son œil est attiré par un type quelques chaises plus loin – deux types, en réalité. Il observe du coin de l’œil, penche un peu la tête et soupire. « Hey, bonsoir », il lance finalement en quittant son siège pour s’approcher. « Je veux pas vous interrompre – ou quoi que ce soit – mais votre voisin de gauche essaie de récupérer quelque chose dans la poche de votre veste », il note en regardant le type incriminé qui reprend sa main baladeuse et pâlit un peu – avant de s’éclipser. « Arthur », il lâche en accompagnant ses mots d’un haussement d’épaule.


thank god for gravity
You gain strength, courage, and confidence by every experience in which you really stop to look fear in the face. You are able to say to yourself, 'I lived through this horror. I can take the next thing that comes along.'
avatar
It's not that easy for everyone.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1602-orfeo-campbell-tigerhttp://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1993-kingcampbell-orfeo-campbell#34541
Messages : 595
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : PillsNPotions (arno) ; XynPapple (signa)
Célébrité : Sean O'Pry
Crédits : pillsnpotions (avatar)



Re: orfeo ▬ killin' time in the most simple way
Message Posté Jeu 1 Juin - 22:26

Orfeo & Arthur.

KILLIN' TIME IN THE MOST SIMPLE WAY.


Orfeo monta dans le uber en vitesse, essayant du moins possible de mouiller le costume qui sortait tout juste du pressing. Il donna son adresse au chauffeur et s'installa confortablement sur la banquette arrière, poussant un profond soupir. Orfeo revenait d'une soirée mondaine, où son manager lui avait trouvé une place en loge VIP. Normalement, la soirée aurait dû se passer correctement, mais ça n'avait pas été le cas. A cette soirée, le brun avait croisé son ancien petit-ami, qui lui aussi était mannequin. Cet homme était l'unique personne qu'Orfeo avait sincèrement aimé. Il lui avait ouvert son cœur, pour au final découvrir qu'après un an et demi de vie commune, son petit ami le trompait dans son dos. Orfeo avait mit un certain temps avant de se remettre de cette dure séparation, ce qui avait endurcit encore plus son cœur de pierre. Voilà maintenant deux ans qu'ils ne s'étaient pas croisés. Bien qu'ils étaient tout deux mannequins, ils ne s'étaient jamais trouvés face à face dans ce genre de soirée avant ce soir. Les anciens souvenirs de leur vie commune avait refait surface dans l'esprit d'Orfeo, qui avait donc badé toute la soirée.
Le brun se redressa sur le siège, et demanda au chauffeur de se garer ici. Pourquoi rentrer maintenant alors qu'il était encore tôt ? Orfeo paya le conducteur et quitta le uber, se dirigeant en hâte vers le bar qu'il avait repéré. Une fois à l'intérieur, il fila vers le comptoir, où il commanda un grand verre de whisky. Une fois sa boisson servie et payée, il alla s'installer sur une table libre, poussant un profond soupir. Totalement perdu dans ses pensées, Orfeo n'avait même pas fait attention au fait qu'un inconnu s'était installé à sa gauche. Quelques instants après, un blond les rejoignit, déclarant que le voisin d'Orfeo tentait de lui dérober quelque chose dans sa poche. Le brun se redressa sur sa chaise, et rangea son porte-feuille dans la poche intérieure de son costume. Le voleur fila directement, laissant Orfeo seul avec son sauveur. « Merci, » remercia-t-il avec un pâle sourire. Il fit signe au blond de s'asseoir à ses côtés, tout de même content d'avoir de la compagnie. « Enchanté Arthur, moi c'est Orfeo, » se présenta-t-il à son tour d'une voix neutre, n'ayant pas envie de montrer à Arthur qu'il avait passé la pire soirée de sa vie.
AVENGEDINCHAINS


don't blame me, it ain't my fault
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1916-arthur-grey-le-plus-
Messages : 96
Points de justice : 10
Date d'inscription : 27/05/2017
Pseudo : Cee
Célébrité : Max Riemelt
Crédits : avengedinchains



Re: orfeo ▬ killin' time in the most simple way
Message Posté Dim 4 Juin - 19:50
Arthur aurait pu enfiler son costume – virtuel – de flic pour l’occasion, et décider d’arrêter le sale type qui a décidé que ce serait une bonne idée de venir dans un bar pour dépouiller de pauvres personnes inattentives. Arthur aurait définitivement pu jouer les caïds et se faire remarquer de toutes les personnes présentes dans le bar en embarquant le mec pour un portefeuille qu'il a tenté de voler, mais ce n'est pas vraiment son genre. D'abord parce qu'il ne s'occupe plus de petits larcins de ce genre, qu'il a totalement changé de service, d'équipe, et qu'il se charge de criminels d'une autre catégorie désormais. Ensuite, parce qu'au delà de ces considérations, ce n'est vraiment pas son genre de se donner en spectacle, et il est conscient que certaines personnes peuvent avoir du mal avec l'image de la police de New York, ce qui ne risque pas de s'arranger s'il se met à arrêter des gens au hasard pour des vols divers et variés. Alors Arthur reste sage, regarde l'autre s'enfuir comme un lâche - lui qui ne comprendra jamais la lâcheté de certains hommes ou de certaines femmes - et décide plutôt de tirer le tabouret pour s'installer à côté du dénommé Orfeo qui le lui propose.

« Je t'en prie, tu devrais faire attention, on voit de plus en plus de vols qui se passent comme ça sans même que la personne ne s'en rende compte - et les portefeuilles, il faut bien reconnaitre que c'est quand même assez emmerdant de se les faire piquer », il répond en commandant un verre auprès du barman qui se trouve un peu plus loin. Il commande un whisky sans glace, comme d'habitude, et patiente avant qu'on le lui apporte. « Enchanté, Orfeo », il réplique d'un sourire. « Tu viens souvent ici ? » Lui, c'est la première fois qu'il teste ce barn de mémoire en tout cas. Il ne se souvient pas être déjà venu ici, mais sans doute que son esprit est un peu embrouillé. Arthur est un homme solitaire qui aime se distraire en sortant dans des endroits divers et variés et les soirées qu'il passe dans les bars se finissent bien souvent dans l'alcool à l'excès qui le prive, de temps en temps, de l'intégralité de ses souvenirs. Pas qu'il ne souffre de gros trous de mémoire pour toute une soirée - ça n'arrive jamais, et encore heureux, il risquerait franchement de finir effrayé ou traumatisé s'il n'était pas capable de reconstituer une de ses soirées - mais il faut bien admettre que certains détails comme les lieux qu'il fréquente passent parfois à la trappe.


thank god for gravity
You gain strength, courage, and confidence by every experience in which you really stop to look fear in the face. You are able to say to yourself, 'I lived through this horror. I can take the next thing that comes along.'
avatar
It's not that easy for everyone.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1602-orfeo-campbell-tigerhttp://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1993-kingcampbell-orfeo-campbell#34541
Messages : 595
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : PillsNPotions (arno) ; XynPapple (signa)
Célébrité : Sean O'Pry
Crédits : pillsnpotions (avatar)



Re: orfeo ▬ killin' time in the most simple way
Message Posté Lun 5 Juin - 16:03

Orfeo & Arthur.

KILLIN' TIME IN THE MOST SIMPLE WAY.


Orfeo était tellement bouleversé de cette soirée qu'il n'avait même pas fait attention à l'inconnu qui était venu s'asseoir à ses côtés, tentant de lui dérober son porte-monnaie. Il est vrai qu'à New York, il fallait toujours faire attention à ses biens personnels que ça soit dans la rue ou dans un bar. Mais ce soir, Orfeo avait d'autre chose à penser qu'aux pickpockets. Le voleur s'en alla à grandes enjambées, laissant donc le mannequin seul avec l'homme qui lui avait sauvé ses dollars. Il l'invita à s'installer à sa table, ce qui était la moindre des choses puisque ce Arthur venait de lui venir en aide alors qu'ils ne se connaissaient pas. Orfeo était content de pouvoir passer la soirée avec quelqu'un, cela lui permettrait de penser à autre chose qu'à l'horrible soirée qu'il venait de passer ce soir.
Arthur dit au brun qu'il fallait faire attention avec ça, ce qu'Orfeo savait déjà. « Ouais je sais, » marmonna-t-il. Il se redressa sur sa chaise, plissant les sourcils. « N'empêche t'as eu l'œil pour le voir, comment t'as fais ? » demanda Orfeo, curieux de découvrir la réponse. Arthur commanda un verre de whisky au serveur et s'installa à la table du mannequin, qui avait du mal à boire son propre verre. L'alcool fort n'était pas vraiment son truc. Une gorgée, et sa tête tournait déjà. Le blond lui demanda s'il venait souvent ici. Orfeo secoua la tête en scrutant les lieux d'un regard sombre. « Non, c'est la première fois. Je suis passé près de ce bar par pur hasard à vrai dire, » déclara-t-il. « Et toi ? » demanda l'homme. Il prit son verre entre ses doigts, et bu une petite gorgée de whisky avant de grimacer, sentant ses joues rougir.
AVENGEDINCHAINS


don't blame me, it ain't my fault
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1916-arthur-grey-le-plus-
Messages : 96
Points de justice : 10
Date d'inscription : 27/05/2017
Pseudo : Cee
Célébrité : Max Riemelt
Crédits : avengedinchains



Re: orfeo ▬ killin' time in the most simple way
Message Posté Mer 7 Juin - 19:22
Apparemment, son interlocuteur n'est pas friand de whisky, c'est en tout cas ce qu'Arthur déduit de la rougeur de ses joues quand il avale une gorgée. Lui, avec le temps et les verres trop aisément avalés, il a pris l'habitude de ce goût amer qui vous racle le fond de la gorge en vous donnant une impression ambrée dont il est difficile de se départir. Il n'aime pas trop les autres alcools, quoi que quelques shots bien placés au cours d'une soirée lui libèrent un peu l'esprit, tout ça va de soi. Non, Arthur n'est pas vraiment de ceux que l'on pourrait qualifier de déraisonnable, au contraire - il est prudent, élitiste, aussi. Il a passé l'âge de boire pour faire bien, les raisons qui le poussent à consommer de l'alcool sont toutes autres. Il en apprécie le goût et les effets sur l'esprit, la légèreté qui suit le verre de trop, l'état de transe dans lequel il se trouve parfois, et l'aisance du contact humain, aussi, cela va sans dire. Il pousse un soupir léger quand Orfeo l'interroge sur son oeil de faucon, capable de déceler l'infraction en train d'être commise - la question lui arrache un sourire, il n'a jamais été aussi bon flic que lorsqu'il n'est pas en service. Oh, il en a résolu, des cas, il en a trouvé, des gens amochés, parfois morts, même, sur le bord d'un trottoir, dans les tréfonds d'un champ. Mais rien n'a jamais été aussi simple que de voir venir l'interdit, installé sur une chaise dans un bar miteux. Il hausse une épaule, se penche un peu en avant comme il avale une nouvelle gorgée de son verre, imitant le geste des habitués, des blasés un peu aussi. « Je suis flic, ça doit être l'instinct professionnel, j'imagine », il répond sans détour, le gamin s'il est trop impressionné prendra ses jambes à son cou au moyen d'une excuse rondement ficelée et nouvellement trouvée, il en est sûr. Les gens ont tendance à croire que les flics n'arrêtent jamais de travailler, même quand ils ne sont pas officiellement en service ; parti de là, ils pensent souvent qu'on trouvera un prétexte à leur reprocher une quelconque illégalité. Arthur s'en fout, de savoir ce qu'Orfeo fait pour enfreindre la loi, tout le monde le fait. « Mais t'inquiète pas, sauf si t'as un cadavre sur les bras, je vais pas me transformer en flic pénible, je suis pas en service », il ajoute quand même, pour faire un trait d'humour, un sourire maladroit déformant légèrement ses lèvres humidifiées par l'alcool. « Je suis jamais venu ici non plus, je cherchais juste un endroit pour fuir la pluie », ajoute-t-il d'un nouveau haussement d'épaule. Arthur sait si bien prétendre que tout le rend indifférent qu'il n'arrive plus à déterminer lui même si c'est une façade de composition ou la vérité.


thank god for gravity
You gain strength, courage, and confidence by every experience in which you really stop to look fear in the face. You are able to say to yourself, 'I lived through this horror. I can take the next thing that comes along.'
Contenu sponsorisé


Re: orfeo ▬ killin' time in the most simple way
Message Posté
orfeo ▬ killin' time in the most simple way
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Brooklyn

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet