Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Keep Up With New York :: Uptown :: Harlem
avatar
Life is full of little pricks.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1853-lean-j-morrison-il-e
Messages : 42
Points de justice : 30
Date d'inscription : 25/05/2017
Pseudo : lilousilver
Célébrité : Camille Rowe
Crédits : Ma Rose d'amour alias Innocens (avatar) moi même (signa)



dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Message Posté Jeu 1 Juin - 0:25
Une soirée qui encha­îne sur une douce nu­it. Voilà qui te par­aissait être une exc­ellente façon de com­mencer le week end. Pas de prise de tête, juste un corps con­tre le tien. Nu bien évidemment. Cette blonde plantureuse que tu avais ramené ch­ez toi après quelques verres partagés da­ns un bar. Tu ne buv­ais pas souvent, mais parfois tu avais besoin de ça. Cette douce liberté que te procurait l’alcool. Cette désinhibition. Cette perte de cont­rôle. Ton côté un peu déluré suffisait bien souvent à ça mais c’était bien plus amusant avec un coup dans le nez. Surtout lorsque tu pouvais faire des rencontres de ce genre. Tu fe­rmais les yeux calant son corps contre le tien, te souvenant à peine de son prén­om. Tu sais que ça commence par Max mais la suite impossible de t’en rappeler. De toute façon le dim­inutif avait été bien suffisant pour le crier lorsqu’elle te faisait grimper aux rideaux. Elle t'avait épuisé et vos con­tacts charnels s’éta­ient éternisés jusqu­’à bien 4 heures du matin. Alors lorsque Morphée avait décidé de te rappeler, tu n’avais pas refusé, loin de là. Sauf que le réveil tu le voyais lointain, très lointain. Comme quelque chose inaccessible dans l’état act­uel des choses. Sauf que lorsque tu ouvris les yeux après qu­’une porte ait claqué dans l’appartement, il était à peine 7h30. Non 3h30 de sommeil ce n’était définitivement pas suffisant pour toi qui dormait en moyenne 9 heures par nuit. Une lumière aveuglante apparue et par instinct tu refermas les yeux. « Bordel c’­est quoi ça ? » Ce type de réveil n’était définitivement pas pour toi. Tu te frottais tes yeux endoloris avant de les ouvrir pour voir Anna sur le pas de ta porte. « Je peux savoir ce qu’il t'arrive ? » Non, tu n’es vraiment pas du matin. Et pourtant elle le savait, ce n’était pas une nouveauté.


 
Keep a smile on your face, it's the best accessory you can ever wear.
avatar
It's not that easy for everyone.
Messages : 52
Points de justice : 5
Date d'inscription : 25/05/2017
Pseudo : Cassicorn
Célébrité : Emma Watson
Crédits : viedymin



Re: dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Message Posté Jeu 1 Juin - 0:36
Nuit de merde et encore le mot est faible. La soirée avait pourtant bien commencé. Posée tranquillement devant une série. Annalyn avait avance sur un de ses devoirs puis avait mangé tranquillement attendant de tomber de sommeil devant un énième épisode. Quand la fatigue avait finit par la prendre pour des bon. Elle avait migré vers sa chambre dans l'espoir de passer enfin une bonne nuit de sommeil. Pas de réveil strident. Pas de guerre pour la salle de bain et pas de départ précipité vers la faculté. Nan une bonne nuit. Mais c'était sans compter Leàn dans l'équation et sans compter qu'elle allait ramener sa conquête du soir. Réveillé en pleine nuit par les hurlements de sa colocataire et les grincements du lit de celle ci. Lyn était réveillé et de bien mauvaise humeur. Elle ne savait pas ce qui la gavait le plus. Que Leàn soit en train de hurler dans son lit en faisant l'amour à une femme. Ou le fait que cette femme ne soit pas elle. Dans tout les cas Annalyn était réveillé et elle n'arrivait pas à se rendormir. Même quand les hurlements cessèrent, impossible de fermer l’œil. Anna passa une moment à lire puis elle alla acheter de quoi petit déjeuner. Quand elle revint à l'appartement. Elle laissa la porte se claquer violemment. Elle déposa son sac sur la table basse et partit vers la chambre de sa coloc. "Salut à toi aussi... Et bien je vient profiter moi aussi vu le monde qui défilé dans ton lit" le ton est plein de dégoût et de reproches, la brune n'as jamais caché sa désapprobation. Elle reprend plus sérieuse "En fait je viens juste te réveiller y a pas de raison que tu dormes plus longtemps que moi" Ravie Annalyn regarde Leàne se lever. Elle vas récupérer le sachet de la boulangerie "Allez pour faire la paix j'ai pris le petit déjeuner! Un macaron à la pistache ?"
avatar
Life is full of little pricks.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1853-lean-j-morrison-il-e
Messages : 42
Points de justice : 30
Date d'inscription : 25/05/2017
Pseudo : lilousilver
Célébrité : Camille Rowe
Crédits : Ma Rose d'amour alias Innocens (avatar) moi même (signa)



Re: dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Message Posté Jeu 1 Juin - 0:54
Tu passais tes mains sur tes yeux, les massant doucement. Un mal de crâne te gagnait mais tu savais à quoi c'était dû. Ton manque de sommeil. Tu en avais l'habitude. Et tu n'aimais pas ça. Et aujourd'hui encore moins. Alors oui, tu ouvris les yeux et tu regardais ton réveil. Bordel, il était beaucoup trop tôt. Vraiment beaucoup trop tôt. Et elle, elle était là, face à toi, te narguant presque. Non en fait elle se foutait de toi. Critiquant ton mode de vie certainement. Mais bon ça, tu t'en foutais. Ce n'était pas ses petites piques qui allaient t'ôter ton sourire, loin de là. « Hum... » Maintenant que tu savais pourquoi tu étais réveillée, ton ton redevenait monocorde. « Tu veux profiter de quoi ? » Ta voix était pleine de sommeil mais tu ouvris quand même les yeux, bien en grand. « Je me suis couchée tard moi, laisse moi dormir. » Sauf que là tu savais que tu n'arriverais pas à te rendormir. C'était comme ça, s'il y avait eu un réveil brutal, il t'était difficile de t'abandonner à nouveau dans les bras de Morphée. Elle sortit de ta chambre et revient avec un sachet d'une boulangerie alors que tu te redresses sur ton lit. Tu aurais pu te jeter dessus pour dévorer ce qu'elle avait acheté lorsque tu vis de quoi il retournait. « Parfois je me demande quel âge tu as. Garde les tes macarons. » Tu repousses tes couvertures, révélant ton corps nu. Tu n'avais aucun problème avec ta pudeur. Tu t'assois sur le bord de ton lit, dos à Anna et t'attaches les cheveux. Tu te redresses et arrives devant ta commode où tu attrapes une culotte que tu enfiles. Vêtue toujours que de ton simple sous vêtements, tu enjambes ses pieds pour aller récupérer un tee shirt dans ton armoire. Sans la regarder, tu enfilais ton haut blanc. « Pourquoi t'es toujours dans ma chambre, tu as eu ce que tu voulais je suis réveillée non ? »


 
Keep a smile on your face, it's the best accessory you can ever wear.
avatar
It's not that easy for everyone.
Messages : 52
Points de justice : 5
Date d'inscription : 25/05/2017
Pseudo : Cassicorn
Célébrité : Emma Watson
Crédits : viedymin



Re: dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Message Posté Jeu 1 Juin - 1:16
Anna désapprouvait le comportement de sa colocataire et sa façon de lui montrer c’était d’être désagréable avec elle. Une façon comme un autre et puis ça lui permettait de passer ses nerfs et surtout oublier ce qu’elle pouvait bien ressentir pour la jolie blonde qui partageait son appartement. Mais là c’était vraiment le manque de sommeil qui l’avait agacé et c’est bien pour ça qu’elle avait décidé de réveiller sa colocataire, il n’y a pas de raison que l’autre dorme après ce réveil brusque. « Moi aussi je me suis couchée tard et j’ai été réveillé par des oh oui vas-y encore et tes hurlements de …. De je ne sais même pas comment décrire ça … » Elle imite les gémissements qu’elle a entendu. Puis elle passe à la suite. Leàn elle avait grandi avec elle alors elle la connait mieux que n’importe qui et elle en profite. D’où le coup des macarons à la pistache, Anna se souvient très bien de la mésaventure de son ancienne meilleure amie et elle sait que tout ce vert la dégoutte. Elle sourit quand la jeune fille repousse le paquet et croque dans un macaron avant de répondre « Le même que toi ma grande » Elle manque de s’étouffer quand Leàn sort de son lit entièrement nue. Son regard se perd un instant sur le corps de la jeune fille puis elle détourne le regard et mange un autre macaron. Elle regarde du coin de l’œil Leàn qui enfile son haut et soupire, soulagée ou frustrée elle ne sait pas trop. Elle lance le paquet de macaron sur le lit de sa coloc et vas vers l’armoire de cette dernière « J’ai plus rien à me mettre… tu as des goûts douteux mais je ne compte pas sortir alors le temps de laver des trucs ça fera l’affaire » Sur ce elle retire son haut de pyjama avant d’en enfiler un premier t-shirt de sa coloc qui ne lui vas pas. Au final elle enfile une dizaine qu’elle balance au sol les uns après les autres. Elle finit par trouver quelques chose qui lui vas assez bien. « Bordel Leàn t’as vraiment des gouts de merde » Elle va reprendre le sachet de macaron et en sort un rose, à la framboise « Mais bon on va faire comme ça. Tient pour la peine » Elle lui lance le reste de macarons, absolument pas vert.
avatar
Life is full of little pricks.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1853-lean-j-morrison-il-e
Messages : 42
Points de justice : 30
Date d'inscription : 25/05/2017
Pseudo : lilousilver
Célébrité : Camille Rowe
Crédits : Ma Rose d'amour alias Innocens (avatar) moi même (signa)



Re: dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Message Posté Jeu 1 Juin - 1:42
Les réveils brutaux ce n'était pas quelque chose que tu aimais. Et Anna le savait. Mais comme depuis de nombreuses années maintenant, et encore plus depuis que vous viviez ensemble, elle te pourrissait la vie. Tout était prétexte pour t'emmerder. Alors si au début ça t'amusait et presque ça aurait pu te faire plaisir parce que au moins elle ne t'ignorait plus, ça commençait à t'agacer. Votre complicité te manquait affreusement et tu ne pourras jamais lui avouer vu sa décision de t'évincer de sa vie. Ou du moins faire ce qui ressemblait à ça. Tu levais les yeux au ciel lorsqu'elle imita les bruits qu'elle avait entendu cette nuit. « Je ne vais pas m'excuser d'avoir une vie madame la prude. Je ne t'ai jamais empêché de ramener des gens ici hein. » Au fond, vous faisiez chacune ce que bon vous semblez. Même si parfois tu voulais juste oublier sa présence si c'était pour te prendre ce genre de réflexion. Nue comme un ver, tu cherchais de quoi t'habiller, pas gênée pour un sou de te balader dans ton plus simple appareil devant elle. En fait, oui, tu t'en fichais vraiment. Tu voulais juste t'habiller voilà. Et de toute façon, elle était hétéro non ? Alors en quoi ça la gênerait. C'était une fille aussi donc le même corps que le tien, à peu de choses près. Tu te rassois pour attacher tes cheveux alors que Anna passe devant toi pour se placer devant ton armoire. « Mais bien sur fais comme chez toi... » De toute façon quoique tu dises elle continuerait alors tu ne dis rien pour la faire partir ni lorsqu'elle se fout de tes vêtements. « Toujours de si gentils mots sortant de ta bouche. Je suis flatée. » Non tu es énervée. Et au final elle prend une tenue au hasard avant de te lancer le sachet de macaron. Un autre. Tu l'ouvres et vois à ta grande surprise que ceux là ne sont pas verts. Elle, elle en tient un a la framboise. Tu t'approches d'elle et attrape avec tes dents la petite pâtisserie qu'elle tient dans ses doigts, juste avant qu'elle même l'engloutisse. Tu lui en laisses cependant la moitié. « Merchi ! » Tu lui dis alors la bouche pleine avant de coller un bisou sur la joue de Anna. Tant pis si elle doit râler, toi tu voulais juste la remercier et puis tu savais que ça l'agacerait un peu aussi. « Tu comptes aller où habillée comme ça ? » Tu te rassois en tailleurs et mange un macaron au chocolat en mettant le paquet devant toi, l'invitant à s'asseoir également.



 
Keep a smile on your face, it's the best accessory you can ever wear.
avatar
It's not that easy for everyone.
Messages : 52
Points de justice : 5
Date d'inscription : 25/05/2017
Pseudo : Cassicorn
Célébrité : Emma Watson
Crédits : viedymin



Re: dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Message Posté Sam 24 Juin - 0:22
Elle est de mauvaise humeur Anna et c’est autant dû au fait que sa coloc l’est réveillé en hurlant pendant ses ébats que le fait que ces fameux ébats ont eu lieu. Elle est jalouse Anna mais elle préférait mourir plutôt que l’avouer. Alors voilà qu’elle lui dit l’avoir réveillé simplement car elle n’a pas eu le droit de dormir. En réalité elle voulait juste la punir, car Leàn était libre de se taper qui bon lui semblait, Lyn n’avait pas sa chance. Elle aimerait beaucoup finir dans le lit de Leàn et lui faire hurler son nom. Mais elle ne peut pas vraiment, par rapport à ses croyances mais surtout à sa famille. La famille c’est important aux yeux d’Anna, elle a toujours été la petite princesse en étant la seule fille elle a toujours eu tout ce qu’elle voulait. Elle savait que si elle dévoilait à sa famille qu’elle était attirée par Leàn elle se retrouverais rejeté par sa famille. Alors elle soupira face aux paroles de sa colocataire « C’est pas car tu ne m’as jamais vu avec quelqu’un que je n’ai personne, j’ai pas besoin de m’envoyer en l’air avec la moitié de New-York… tu t’es tapé combien de personnes cette semaine ? » Anna la fixe alors qu’elle se promène nue dans sa chambre. Lyn la fixe en silence, sa coloc est tellement belle. Elle ne peut pas la quitter des yeux et espère que sa coloc ne le verra pas. A son tour elle va choisir des vêtements dans le placard de sa coloc « Merci … » Elle rit, elle sait très bien que Leàn n’appréciait pas de la voir fouiller ainsi. Elle ne peut pas éviter une remarque désagréable sur le contenu de la garde-robe de son ancienne amie « Tu me connais par cœur nan ? » Leàn devrait avoir l’habitude, Anna ne lui a plus dit une seule chose gentille depuis des années. Lyn vas manger son macaron à la framboise quand Leàn en mange la moitié « Mais nan ! » Elle se paralyse en sentant les lèvres de Leàn sur sa joue « T’excite pas ce sont que des macarons hein » La jeune fille avale la moitié de macaron laissé par la jeune femme en rut. Elle plisse le front quand la jeune femme l’invite silencieusement à s’asseoir. Lyn le fait et prend un nouveau macaron avant de répondre « Je devais rejoindre mes parents pour la messe mais la flemme… je pense que je vais allez voir Estéban pendant sa chimio même si avec cette tenue j’espère ne pas croiser de tête connue » Elle gobe le macaron avant de demander « Et toi ? tu vas faire quoi de ta journée ? »
avatar
Life is full of little pricks.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1853-lean-j-morrison-il-e
Messages : 42
Points de justice : 30
Date d'inscription : 25/05/2017
Pseudo : lilousilver
Célébrité : Camille Rowe
Crédits : Ma Rose d'amour alias Innocens (avatar) moi même (signa)



Re: dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Message Posté Sam 8 Juil - 1:46
Tu ne savais plus sur quel pied danser avec elle. Vos années où tout allait bien, où vous étiez inséparables semblaient bien loin à présent. Parfois il t'arrivait de les regretter mais tu étais tellement habituée au caractère exécrable d'Anna que tu ne voyais plus les choses comme avant. Les seuls moments où tu t'autorisais à voir une vie plus calme et agréable c'était dans tes rêves où votre complicité était encore intacte. Mais lorsque tu ouvrais les yeux, la peste était de retour. Ravie d'apprendre que tu es comblée. Après tout, pourquoi prétendre le contraire. Tu étais honnête sur ce coup même si déçue qu'elle ne t'en parle jamais. Non pas que ses parties de jambes en l'air t'intéressaient, mais au moins ça voudrait dire qu'elle se confiait à toi. Et ça, ça te manquait. J'en sais rien, je compte pas. La tu siffles entre tes dents. Tu n'aimes pas ses insinuations mais au final elle n'avait pas tort. Même si cette semaine il n'y avait qu'évidemment cette partenaire de ta nuit qui venait de se finir. Tu ne cherchais pas, tu te laissais porter par les événements. Elle fouillait dans ton placard et tu la laissais faire, attendant ses piques et sarcasmes auxquels tu t'étais habituée. Car oui, ils allaient forcément arriver. C'était la suite logique des choses après tout. Alors tu laissais faire, tu laissais couler. Tu ne dis rien, enfin presque rien. Ca ne servait à rien après tout. Alors tu te contentais de l'emmerder un peu plus. Ca au moins c'était amusant. Et puis son macaron avait l'air tellement appétissant que tu ne résistas pas à l'envie de croquer dedans et tant pis si ça lui déplaisait. Evidemment elle s'en offusqua mais tu n'en tiens pas rigueur, ton sourire sur tes lèvres alors que tu venais de lui embrasser la joue. Ce que tu peut être rabat joie toi alors. Il faut profiter des petits plaisirs de la vie tu sais. Et ces macarons sont trop bons. Tu devais bien le reconnaître. Tu croques à nouveau dans un macaron, bien contente qu'il ne soit pas vert celui ci. Elle t'expliqua les plans de sa journée et malgré le sourire de compassion qui apparu quelques instants sur ton visage, il fut bien vite balayé par la fin de sa phrase. Tu n'arrives vraiment pas à t'empêcher d'être une peste toi en fait hein... Si tu préfères tu peux prendre tes habits aussi, ça t'évitera de gaspiller ta salive en plus de ça. Tu lui tournes presque le dos, agacé par ses piques. Tu attrapes ton téléphone et répond au message de Rose que tu viens de recevoir. Je ne sais pas encore, peut être juste rester ici et bosser un peu. Tu manges ici ce midi ? Tu n'étais pas une pro de la cuisine mais ce que tu faisais au moins était mangeable malgré ce que ta colocataire pouvait trouver à y redire à chaque fois. Elle le mangeait malgré tout alors c'était qu'au fond ça devait lui plaire. Tu ne pouvais pas t'empêcher de te montrer sympa avec elle tant le passé te manquait. Mais tu savais que ça finirait par te lasser tout ça. Enfin, tu espérais que ça soit le plus tard possible parce que le jour où ça se briserait, ce serait définitif. Tu étais comme ça toi. Tu ne t'encombrais pas de choses inutiles ni de sentiments qui te faisaient trop mal.




 
Keep a smile on your face, it's the best accessory you can ever wear.
Contenu sponsorisé


Re: dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Message Posté
dangereuse addiction qu'éprouve celui qui rêve d'aimer. - Annalyn
Keep Up With New York :: Uptown :: Harlem

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet