Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
Keeping your head up (Hailee)
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Manhattan
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1898-flynn-donovan-there-
Messages : 62
Points de justice : 10
Date d'inscription : 26/05/2017
Pseudo : Panti. Aka Clara.
Célébrité : Chris Evans
Crédits : Charney (ava) & Astra (signature)



Keeping your head up (Hailee)
Message Posté Ven 2 Juin - 11:55


Keeping your head up

Hailee & Flynn

Il n’y a pas un jour qui passe sans que ton esprit ne songe à ton frère jumeau décédé lors de l’incendie ayant ravagé votre maison. Pas un jour ne passe sans que tu ne penses à lui et à ce qu’aurait été ta vie s’il n’était mort. Désormais, tu arbores son identité pour t’offrir une vie plus décente loin de ton existence pitoyable auparavant. Ta réputation de vilain petit canard s’en est allée mais t’as marqué, t’as changé et pas forcément en bien. Jaloux, envieux de la vie de ton frère, tu as été sans cesse comparé à lui par tes parents. Toujours considérés comme un bon à rien par ces derniers, tu n’as pas oublié cette enfance néfaste qui t’a amené à ce que tu es aujourd’hui. Une vie qui s’impose à toi, tu ne l’as pas fait par choix. La culpabilité te ronge et t’empêche d’être heureux tout simplement parce que tu ne le mérites pas. Tu n’en veux pas, elle est destinée à des gens bien plus honnêtes que toi. « Pardon. » Souffles-tu en te glissant parmi la foule pour entrer dans le métro bondé. Evidemment, c’est l’heure de pointe et c’est ainsi tous les matins. Un spectacle dont tu te passerais bien, mais circuler en voiture serait encore moins judicieux. Les bouchons envahissent la ville à cette heure-ci et encore plus lors du retour. Soupirant, tu ne te sens pas bien du tout au milieu de cette foule compactée dans un mouchoir de poche qu’est le wagon. Lorsque tu arrives à ton arrivée, c’est avec difficulté que tu sors de là, poussant un soupir de soulagement en sentant de l’air. Montant rapidement les escaliers, tu rejoints donc Hailee à son domicile. A cette heure-ci, elle vient à peine de finir de se préparer pour sortir. C’est donc sagement que tu l’attends devant la porte de son appartement. La jeune femme apparaît finalement dans ton champ de vision, tu lui offres un grand sourire. « Bonjour Hailee. » Tu n’ignores pas que ta présence n’est pas souhaitée, seulement par son père. Mais c’est ainsi et pas autrement. Vous sortez dehors pour monter dans un taxi direction son bureau. Un homme, visiblement alcoolisé s’approche dangereusement de la fille James. Celui-ci s’apprête à la toucher, tu ne lui laisses aucune chance et le met aussitôt à terre, les bras dans le dos. Il beugle, hurle des mots incompréhensibles. Et pour cause, son taux d’alcoolémie ne lui permet pas d’aligner une phrase. « Montez dans le taxi, je vous rejoins. » Dis-tu à l’adresse de la jeune femme, celle-ci monte dans le véhicule et tu la rejoins quelques minutes après avoir attaché l’agresseur à un poteau et appeler les flics pour qu’ils s’occupent de son cas.


@Hailee James


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
avatar
It's not that easy for everyone.
Messages : 126
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Célébrité : E.Clarke
Crédits : LittleJuice



Re: Keeping your head up (Hailee)
Message Posté Jeu 8 Juin - 13:56


Keeping your head up

Flynn & Hailee

La folie d'un père. Derrière ma fenêtre, je patiente. Qu'attendais-je au juste? Rien ne m'empêchais de prendre cette voiture et filer sans le moindre mot. Je me devais pourtant de l'attendre, cet homme, aujourd'hui supposé gérer ma sécurité. Stupide idée. Idée qui ne m'enchante guère. Je n'en avais pourtant pas eu le choix. Mis rien n'oblige à m'y conformer pour autant, n'est-ce pas? Au diable. Enfilant mes escarpins, prête depuis plusieurs minutes déjà. Cette robe enfilée, coiffée, la petite touche de maquillage pour me donner cet effet bonne mine et je quitte mon logement. Je me fiche qu'il soit là ou non, moi, je m'en vais. Je suis même ravie de considérer le fait que le jeune homme allait finir par se retrouver seul en arrivant sur place. Fière de moi, je pousse les portes de mon immeuble avant de me stopper net face à son regard. « Bonjour Hailee. » Et merde. Speedy Gonzales a encore frappé. Déception, je ne peux pas savourer cette perspective de victoire sur lui. J'esquisse un bref sourire tout en me dirigeant en direction du véhicule. Un bonsoir? Même pas, je rumine légèrement. Entraver les décisions de mon père à ce sujet, c'est ce que j'aurais bien désiré, mais l'homme m'a devancé là-dessus.

Prenant alors la direction de mon véhicule afin de monter à l'intérieur, je ne prête pas attention à cet homme visiblement saoul susceptible de porter la main contre mon bras. Mais il n'en eut pas l'occasion. Flynn se jette alors sur lui, le maîtrisant en une seconde. Je sursaute face à la scène le pensant alors fou sur le moment « Mais qu'est-ce que... » Pas le temps de finir ma phrase qu'il me balance « Montez dans le taxi, je vous rejoins. » Et depuis quand me donne-t-on des ordres? Ne suis-je pas celle qui devrait le faire? Bien que je sois à peu près sûre qu'il ne m'écoutera pas, Flynn n'est là que pour suivre les directives de mon père. Pourtant, je monte dans ce véhicule en grognant, gamine têtue. Croisant les bras contre ma poitrine, Flynn ne tarde pas à grimper à son tour. Un regard par la fenêtre, je découvre l'homme alcoolisé fermement attaché. C'est sûr qu'il ne risque pas de s'échapper. La voiture démarre ensuite, direction la fête à laquelle j'avais été invitée. Un bref regard du coin de l'œil, Flynn est à mon côté « N'avez-vous rien de mieux à faire ce soir? » Pas que sa compagnie me dérange... enfin si, de toute évidence, mais me pointer à cette soirée accompagnée d'un garde du corps.. vous voyez? Je ne m'y habituerais jamais, je n'en ai jamais eu besoin jusqu'à présent, pourquoi aujourd'hui? « Je peux vous donner la soirée si vous le désirez.. » Non, non, je ne cherche pas du tout à me débarrasser de lui (a). De toute manière, à quoi bon, mon père est le seul à avoir ce pouvoir d'écourter les services de l'homme.

@Flynn Donovan


©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1898-flynn-donovan-there-
Messages : 62
Points de justice : 10
Date d'inscription : 26/05/2017
Pseudo : Panti. Aka Clara.
Célébrité : Chris Evans
Crédits : Charney (ava) & Astra (signature)



Re: Keeping your head up (Hailee)
Message Posté Mar 13 Juin - 17:16


Keeping your head up

Hailee & Flynn

Ton travail de flic ne te suffit pas à payer les factures qui arrivent à la fin du mois. Tu te demandes bien comment tu ferais si tu n’officiais pas dans cette entreprise privée d’agents de sécurité. Souvent missionné pour de grandes soirées, tu t’occupes parfois de personnalités importantes ce qui est le cas d’Hailee. Son père désire qu’elle soit surveillée, alors te voilà désormais en bas de son immeuble prêt à assumer cette responsabilité pour la journée et bien plus. Tu n’apprécies pas forcément cet aspect car les clients ont tendance à te rejeter, à trouver que leurs parents sont fous pour oser mettre une personne derrière eux. Tu récupères donc les peaux cassées, te contentant néanmoins de rester poli, avec une once d’insolence, tout simplement parce que les voir agacer t’amuse. Ton sourire ne disparaît pas malgré le visage déçu de la jeune femme sortant à peine de son appartement. Le bienvenue, clairement tu ne l’es pas. Malheureusement, aucun de vous deux n’a le choix, cet argent tu en as besoin pour éviter de finir dans la rue. C’est vital.

Mains dans les poches, tu la suis donc jusqu’au véhicule où un homme visiblement alcoolisé ose s’approcher d’un peu trop près. Aussitôt, ce dernier termine plaqué au sol par tes bras experts. L’intrus neutralisé, tu l’attaches au poteau afin que la police puisse s’en occuper, histoire qu’il profite du dégrisement pour se calmer. Tu rejoints donc la brune dans le taxi, t’asseyant aux côtés de celle-ci, encore mécontente. Et pour cause, tu as sans doute agit trop vite en lui donnant un ordre susceptible de la heurter. Récupérant un peu ton souffle, tu te tournes vers ta cliente, arquant un sourcil, toujours ce même sourire aux lèvres. « C’est mon travail. Et rassurez-vous, je serai discret. » Dis-tu en hochant la tête, elle essaye de se débarrasser de toi, mais dommage, tu es coriace. Pour t’envoyer sur les fleurs, il en faudra beaucoup. Arborant cette fois-ci un visage plus sérieux tu reprends. « Je sais que ma présence vous exaspère mais nous n’avons pas le choix, je ne fais pas ça pour vous embêter. » Voilà, tout est dit, elle n’a donc aucune porte de sortie, tu es son garde du corps et ce n’est pas autrement.
Arrivés devant le bâtiment luxueux où se déroule la soirée, tu descends le premier afin de tenir la portière pour la brune, tel un gentleman. Par la suite, vous grimpez les marches en marbre, qui ne sont qu'un avant goût de la richesse de l'endroit en plus des convives tous habillés avec des vêtements hors de prix. Un autre monde pour toi, un monde d'apparats auquel tu es étranger. Et pourtant, dans ton costume, tu sembles t'y fondre.


@Hailee James


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
avatar
It's not that easy for everyone.
Messages : 126
Points de justice : 0
Date d'inscription : 20/05/2017
Célébrité : E.Clarke
Crédits : LittleJuice



Re: Keeping your head up (Hailee)
Message Posté Mar 27 Juin - 10:25


Keeping your head up

Flynn & Hailee

Je devais me rendre à l'évidence, je devrais faire avec, d'un autre côté je devrais probablement me sentir rassurée de voir cet homme assurer mes arrières, mais d'un autre côté, je ressens cette couverture comme une entrave à ma liberté. Mes jours ne sont pourtant pas en danger, en mon sens, du côté de mon père, il semblerait avoir une opinion toute autre à ce sujet et je commence alors à me questionner... qu'est-ce qu'un gérant d'hôtel a à se reprocher? A ce jour, j'ignore encore de ces mauvaises affaires dans lesquelles il trempe, peut-être avait-il raison de faire ce qu'il fait, une menace planerait-elle au-dessus de nos têtes? Ce n'est pas ce soir en tout cas que je me pencherais sur la question, préférant me concentrer sur la soirée à laquelle je compte me rendre.

Après cet ordre lancé à mon attention, je monte dans le véhicule en grognant quelques paroles derrière le dos du jeune homme, visiblement très peu ravie de la situation actuelle. Une fois tous les deux assis à l'arrière, une dernière tentative de ma part pour faire fuir l'homme ou plutôt, lui trouver une bien meilleure occupation plutôt que de se joindre à moi à la soirée de mon ami. J'ignore même si je vais m'amuser, mais l'idée de me dire que je vais arriver avec cet homme collé à mes fesses suffit à me faire froncer le nez, agacée. « C'est mon travail. Et rassurez-vous, je serai discret. » J'ai comme un doute, un grand type baraqué en costume me suivant de près, c'est louche et il se fera très vite remarquer par mes amis. Je vois déjà les questions fuser autour de moi. « Je sais que ma présence vous exaspère mais nous n'avons pas le choix, je ne fais pas ça pour vous embêter. » Un regard vers lui, je l'observe, il ne fait que son travail, j'en suis parfaitement consciente, mais j'ai du mal à me faire à l'idée.

Quittant le véhicule afin de rejoindre le lieu d'invitation, je le sens toujours présent derrière moi. J'ai cette désagréable sensation au fond de mon estomac, comme si je me sentais épiée. Je connais que trop bien cette sensation pour l'avoir vécue de longues années, malgré moi, cela me fit repenser à certaines choses que je tente d'oublier. Perdue dans mes pensées face à cette porte, lorsque celle-ci vint à s'ouvrir abruptement je me mis à sursauter, tirée de mes songes. J'esquisse un sourire faisant face à l'une de mes plus vieilles connaissances, venant directement lui déposer un bisou contre sa joue avant d'entrer pour me mêler aux autres. Comme je le pressentais, les regards sont rivés sur moi, j'ignore si j'en suis la cause ou bien est-ce le grand bonhomme qui me suit de près? Habituellement, je me fiche de ces regards qui me sont portés, mais cette fois, c'est autre chose, j'ai encore le sentiment de devoir faire mes preuves depuis mon retour dans ce monde. Nerveuse, après quelques bises échangées, c'est en direction du bar que je me rends. « Puisque vous êtes coincé ici, autant vous rendre la soirée plus agréable » Fis-je à l'attention de Flynn tout en lui proposant un verre « Vous ne pouvez pas me refuser un verre.. » L'observant des pieds à la tête, j'esquisse un sourire « C'est un ordre » Plaisantais-je comme si j'avais droit à une quelconque forme d'autorité avec lui travaillant pour la famille.

@Flynn Donovan


©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1898-flynn-donovan-there-
Messages : 62
Points de justice : 10
Date d'inscription : 26/05/2017
Pseudo : Panti. Aka Clara.
Célébrité : Chris Evans
Crédits : Charney (ava) & Astra (signature)



Re: Keeping your head up (Hailee)
Message Posté Dim 16 Juil - 14:47


Keeping your head up

Hailee & Flynn

La laisser aussi vite, ce serait mal te connaître. Peu de gens parviennent à négocier avec toi, surtout lorsque ça concerne ton travail. Tes fins de mois sont difficiles, alors parfois tu officies en tant que garde du corps pour une agence privée. Alors, face à cette femme tu ne souhaites pas lui montrer une quelconque faiblesse, un doute qui pourrait te nuire. Tu te contentes de faire ce pourquoi on t’a engagé. Son père a visiblement de quoi avoir peur pour faire appel à un homme tel que toi. Nul besoin de préciser que tu préférais être ailleurs au vu de l’accueil qu’Hailee t’a réservé. Arborant un air concentré, tu te prépares à subir une soirée mondaine des plus ennuyeuses. Ce monde de riche n’est pas le tien, ils ont des habitudes que tu ne connais que trop peu semblables à des ovnis. Ils sont déconnectés de la réalité tranquillement assis sur leurs luxueux mobiliers. Tes opales claires se posent sur la jeune femme que tu dois protéger ce soir et les prochains jours à venir. Une soirée sous le signe de la tension. Bon nombre de clients réagissent de la même manière en te voyant arriver pour les épier. Des heures durant avec une armoire à glace les suivant, tu comprends que ça peut être angoissant. Un léger soupire traverse la barrière de tes lèvres alors que tu descends du véhicule. Vous êtes finalement arrivés. Ouvrant la porte à la jouvencelle, tu la suis ensuite jusqu’à l’intérieur. Subjugué par une telle décoration, tes prunelles scrutent l’immensité de la pièce. Tes mains jointes dans ton dos, tu marches là où elle va, te contentant de te reculer afin de lui laisser converser avec ses connaissances. Même si tu tentes d’être discret, il n’en n’est rien. Ton physique de grand gaillard n’aide pas à passer inaperçu. Quelques femmes passant à tes côtés te lancent des regards charmeurs. Tu n’as aucun désir d’y répondre, préférant te focaliser sur ta mission.

Les salutations hypocrites s’enchaînent. Plus le temps passe et plus tu as la sensation d’être revenu cent ans en arrière. Tous ces gens ont des gestes, des paroles dignes de l’aristocratie en plus des tenues parfois étranges. Des chapeaux que des femmes arborent aussi grands que leurs têtes. Tu es obligé de t’écarter afin de ne pas l’abîmer. Habituellement, tu aurais éclaté de rire, mais les circonstances t’obligent à te contenir. Tu devras te contenter de rire intérieurement tout en gardant un air neutre. Si tu craques, cela pourrait nuire à Hailee. D’un certain côté, tu l’admires d’affronter autant d’énergumènes qui la méprisent. Désormais proches du bar, tu esquisses un fin sourire tandis que tu te saisis du verre. « Ce n’est pas la pire des soirées, merci en tout cas. » Tu lèves ton verre pour trinquer. « A vous et à votre père. » A dire vrai, ça te fait plaisir qu’elle t’offre ce verre, peut-être qu’elle commence à accepter ta présence, à t’apprécier un peu.



@Hailee James


above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
Contenu sponsorisé


Re: Keeping your head up (Hailee)
Message Posté
Keeping your head up (Hailee)
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Manhattan

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet