Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
again with you (ansïa)
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Queens
avatar
Destroying someone is fun !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1909-soleil-amer-ans
Messages : 42
Points de justice : 67
Date d'inscription : 27/05/2017
Pseudo : nebula.
Célébrité : cisco.
Crédits : nephilim.



again with you (ansïa)
Message Posté Ven 2 Juin - 21:13
verre en main, regard dans le vague. tu cherches un moyen de te distraire. tu l'attends. comme un rendez-vous habituel. alors que pourtant aucun des deu n'étaient n'étaient au courant. tu pensais à elle, à cette fille là sans que tu t'en rendes compte. imaginant la suite de ta soirée à ses côtés. mais hélas. ce soir, elle manquait à l'appel. juste un tête avec ta solitude. triste soirée. néanmoins, tu n'étais pas chez toi, à imaginer ton monde s'écrouler sous l'influence de la poudre blanche. sortir te permettait d'aérer tes esprits de te vider, et d'oublier tout ça. t'avais commencé gentiment, mais finalement ça te rattraper. une débauche comme une autre que tu remplaçais finalement par un liquide brûlant et fort. c'était pathétique et en rien glamour. tu soupires. servez-moi un autre verre s'il vous plait. c'était sûrement le cinquième. ton record n'était pas atteint mais à force de ne rien faire, l'ennui risquerait d'intensifier les effets de l'alcool. tu balais du regard la salle et finalement, un sourire se dessine sur ton visage lorsque tu l'aperçois. accompagnée de certaines de ces acolytes, elle n'avait pas manqué à l'appel. pourtant elle ne te remarqua pas. comme si volontairement elle t'ignorait. mais tu n'étais pas sûr. ça t'agaçait. alors que toi tu la bouffais du regard. comme un gamin qui bavait devant sa glace. elle était ta glace ce soir. comme les trois autres derniers soirs. c'était complètement puérile mais elle te rendait fou. un homme commence à s'approcher du groupe. tu grognes. le faisait elle exprès. se vengeait-elle de la dernière fois. il n'avait pas sa place avec elles, ou du moins près d'elle. tu t'lèves. le pas déterminé vers le gars qui se trouve trop proche de la jeune femme. une main qui se pose sur elle. c'en est trop pour toi. le con. tu t'énerves et d'un geste brusque tu l'écartes d'izïa. son regard t'interroge avant qu'il ne comprenne la situation et commence à se teindre en rouge à cause de sa colère. mais toi tu es près, près à cogner. sauf qu'il n'en fait rien. t'es presque déçu. lorsqu'enfin la confrontation est terminée tu te tournes vers la jeune femme blonde : non mais je rêve, tu joues à quoi, toi !? t'étais complètement jaloux. mais t'étais trop aveugle par la rage pour t'en rendre compte et par la suite te rendre compte que tu t'attachais à elle malgré tout. malgré les fuites, vous vous retrouviez toujours.
avatar
Life is full of little pricks.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1741-izia-you-ll-understahttp://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1921-izhayes-izia-hayes#33304
Messages : 36
Points de justice : 24
Date d'inscription : 22/05/2017
Célébrité : josefine pettersen
Crédits : blue comet



Re: again with you (ansïa)
Message Posté Mer 7 Juin - 0:54
quand elle est entrée, il est la première personne qu'elle a vu. assit au comptoir, il avait un verre à la main, tout aussi beau qu'la veille, et qu'les deux soirs avant. inconsciemment, elle a espéré qu'il soit là, elle s'est attendue à c'qu'il soit là. sûrement pour ça qu'elle a traîné ses amies dans ce bar particulier du queens. ce constat lui laissa un arrière-goût amer. alors elle l'a ignoré effrontément, parce qu'elle a envie de jouer ce soir, qu'elle n'souhaite pas paraître facile à attraper aussi, mais surtout, parce qu'elle lui en veut toujours un peu, beaucoup. la p'tite blondinette et ses acolytes s'installent à une table et commandent quelques verres. forcément cece remarque l'mec canon au bar - anselm, dans le mille. ça l'agace, la p'tite princesse, et elle n'sait même pas pourquoi. redescend, il est bien trop beau pour toi elle lâche à l'encontre de la nana, acide. un homme blond, plutôt mignon, finit par aborder la jeune hayes. quelques mots échangés, des rires, une main sur une épaule et c'est tout ce qu'il faut pour que de rosnay s'ramène. il pousse l'type, et elle s'attendrait presque à ce qu'il jette l'un sur l'autre, presque. elle soupire quand ans lui demande à quoi elle joue. iz lit la colère et la jalousie sur l'visage du brun, et ça l'amuse autant que ça l'a fait chier - n'y cherchez pas de logique. attention, j'vais finir par croire que t'es fou de moi, tellement tu m'suis, de rosnay elle lance, sarcastique et l'regard furibond. le ton et les mots du brun n'lui a pas plût, c'clair. alors quoi, il a le droit d'faire du rentre-dedans à une de ses amies mais elle n'pouvait pas s'laisser draguer par un mec dans un bar parce que cela déplaît à ce sale con ? izïa se lève, toujours avec élégance, et l'entraîne à l'écart. elle se penche vers lui, joueuse, de manière à ce qu'il n'y ait que quelques centimètres entre eux, pour lui chuchoter quelques mots tout bas : je ne fais que m'amuser. il n'y a rien d'mieux que de la vodka et des jolis garçons pour un samedi soir, si tu veux mon avis. izïa plonge ses yeux saphirs dans le regard d'ans, alors que ses doigts fins effleurent, aussi légers qu'une plume, le torse du jeune homme. doigts et proximité qui s'évaporent presque aussi vite que les quelques secondes que dura la caresse. iz jette finalement un regard vers le blond à la table de ses amies. il est plutôt sexy, tu n'penses pas ? j'parie qu'c'est un bon coup hayes susurre. elle mate le mec avec un air aguicheur. tout pour rendre de rosnay fou, provocatrice jusqu'aux bouts des ongles. la vengeance a toujours été son péché mignon, surtout lorsqu'elle elle a un goût aussi doux. la p'tite princesse joue avec le feu, elle le sait. c't'adrénaline qui l'électrise, chamboule chaque fibres de son être, c'est ça qui lui plaît, c'est ça qui l'a fait s'sentir vivante, ans l'a fait s'sentir vivante, bordel, qu'est-ce qu'elle aime ça - et c'est peut-être pour ça qu'ils se retrouvent toujours.




the chaos of trouble.
maybe there's something you're afraid to say, or someone you're afraid to love, or somwhere you're afraid to go. It's gonna hurt. It's gonna hurt because it matters. (jgreen)
avatar
Destroying someone is fun !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1909-soleil-amer-ans
Messages : 42
Points de justice : 67
Date d'inscription : 27/05/2017
Pseudo : nebula.
Célébrité : cisco.
Crédits : nephilim.



Re: again with you (ansïa)
Message Posté Ven 9 Juin - 23:20
elle te regarde, te transperce de ses yeux cobalts. elle n'attendait que ça. que tu flanches le premier. éprise par l'envie de se venger de la veille. tu soupires. pire qu'une gamine. et malgré tout ça te met la rage. autant de colère de savoir qu'elle a tant d'emprise sur toi, mec. c'est le truc. c'est que tu perds le contrôle. et t'aimes ça. elle lâche les mots naturellement. ils te heurtent. fou d'elle. que de sottises. elle te plaisait c'est tout. juste pour ces symphonies charnelles. rien de plus. il ne fallait pas qu'elle imagine qu'elle pourrait l'amadouer en quelques soirées. il était bien trop difficile à atteindre. sa main sur ton bras, ce contact t'électrise, elle t'amène loin du monde, loin des regards, loin du mec. elle te nargue clairement. elle veut jouer. elle te cherche. elle te titille. et elle est douée. parce que ses propos et cette proximité te rend tout pantois. d'autant que tu ressens tout ses frissons contre ta peau lorsque ses doigts effleurent ton torse. une vraie allumeuse. t'avais envie d'en faire qu'une bouchée. puis brusquement et à la fois délicatement elle se retire de toi. les mots claquent contre son palais. tu soupires d'agacement. ça ne te plaisait pas. surtout que tu savais pertinemment qu'elle mentait. c'était qu'elle voulait, juste par la façon dont son corps réagissait en ta présence. une tension électrique. et ce jeu ne faisait qu'attiser ce petit courant. avant qu'elle ne fasse de bêtises, tu lui bloques son bras. un rictus plein d'amertume, tu balances : il te touche, j'lui explose la gueule. après tout ton casier judiciaire n'était pas rempli pour rien. mais pourtant, dans ton inconscient, tu savais que cette menace allait provoquer une envie de défi en la jeune femme. avant de la laisser, tu t'approches délicatement près de son oreille dont ton souffle s'écrase sur son lobe. un lobe que tu mords sensuellement avant que tes mots s'éclatement contre ce dernier. ah moins que tu préfères que je te laisse avec un homme dont tu sais pertinemment t'ennuiera. avais-tu tord. sûrement pas. sinon, elle ne serait jamais revenue.
again with you (ansïa)
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Queens

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet