Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
oh god i made eye contact (anselm)
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Bronx :: City Island
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Destroying someone is fun !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1909-soleil-amer-ans
Messages : 65
Points de justice : 56
Date d'inscription : 27/05/2017
Pseudo : nebula.
Célébrité : cisco.
Crédits : faust



Re: oh god i made eye contact (anselm)
Message Posté Jeu 6 Juil - 10:19
cela t'avait surpris, qu'elle saute ainsi sur ton dos. cette proximité était inhabituelle et pourtant elle ne te dérangeait pas plus que ça. ni à toi, ni à elle. alors qu'il y aurait quelques semaines, tu l'aurais repoussé. t'essuyant même le dos au passage. sans être méchant pour autant. mais pour marquer l'inexistence de cette nouvelle affinité. légèrement mal à l'aise avec ses pensées perverses qui te hantaient les esprits. pensant délicatement à sa poitrine collait à ton corps. bien heureux qu'elle ne possède pas des melons à la place de ces petites poires. t'aurais pas pu résister à cet appel de libido. t'étais peut-être irrécupérable. cherchant tout de même à la retirer. légèrement encombrante, surtout lorsqu'elle te lance des choses complètement hilarantes. elle avait beaucoup d'imagination. trop peut-être. rentrant dans son jeu, tu lâches : je construirais des toilettes rien que pour toi, ma petite baleine. quel geste touchant que tu lui montrais. si avec ça, elle ne voulait pas rester. son autre remarque eut cette fois-ci, un effet de défi te concernant. tu en étais bien capable. elle le savait. enfin tu le pensais. ne me lance pas ce genre de défi, j'pourrais bien te surprendre.t'aimais ça toi. surprendre les gens. mais là, c'était elle qui s'amusait à jouer à ce jeu. avec ces chuchotis, cette nouvelle assurance. ça t'agaçait, parce que mine de rien, tu la voyais différemment. d'une manière que tu n'aurais pas imaginé. elle fait mine de rien comprendre. tu soupires. ne cherchant pas à aller plus loin, au risque que tu agisses d'une mauvaise manière. levant même les yeux à sa remarque. mais d'un certain point, elle n'avait pas tord. tu sors donc la bouteille. elle part et revient avec deux verres. là encore une fois elle te surpris. ce n'était pas son genre. mais bon. tu verses le liquide dans les verres avant d'en récupéré un. le sourire aux lèvres. tu t'approches d'elle. dangereusement.avant de venir glisser à son oreille. de la même manière qu'elle le faisait quelques minutes plus tôt : à nos futures embrassades. accompagné d'un baiser le long de sa clavicule. tu t'arrêtas cependant à ça, étant donné que le livreur de pizza était arrivé. sauver par le gong. tu déposes ton verre sur la table et te dépêche d'aller recevoir la nourriture. que t'avais faim. la pauvre, s'il n'était pas arrivé à temps, tu l'aurais mangé tout cru.
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t2077-cleo-rose-this-guy-jhttp://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t2092-cleopatra-cleo-rose#36203
Messages : 1027
Points de justice : 338
Date d'inscription : 05/06/2017
Pseudo : eyesome
Célébrité : natalia sexy dyer.
Crédits : nephilium



Re: oh god i made eye contact (anselm)
Message Posté Jeu 6 Juil - 11:04
cleo débordait de naïveté. d'imagination aussi. elle s'inventait bien souvent tout un monde autour d'elle, un peu comme pour s'échapper de la réalité. c'est qu'il se passait beaucoup de choses dans sa tête, ses pensées fusant toujours à mille à l'heure. toujours fidèle à elle-même. mais contrairement à anselm, son esprit était délicat et doux. bien qu'à force de le côtoyer, elle était devenue bien plus alerte de son environment. lui et ses petites remarques. elle n'avait jamais eu de frères, étant fille unique. alors cette colocation était pour elle une toute nouvelle expérience, vivre avec des garçons. et bordel, elle ne s'était jamais imaginée que cela serait si compliqué. elle les avait toujours vu comme des animaux, et avait bien pris soin de s'en éloigner le plus possible. en même temps, elle les trouvait drôle et attachant, un peu comme on s'attache à un chat galeux. on sait qu'on peut se choper des maladies, mais pourtant on le garde. c'est un peu ce qui se passait pour cleo, et la demoiselle était bien consciente de jouer à un jeu dangereux. surtout en la présence d'anselm. il l'obligeait toujours à tout remettre en question. d'ailleurs, lorsqu'elle comprit qu'il insinuait grandement qu'elle avait du sang de baleine qui coulait dans ses veines, elle lui octroya un petit coup de coude dans les côtes. même si avec sa force de bébé, cela ne lui ferait surement pas très mal. dommage. « ne t’inquiète pas de rosnay, personne n’a envie de te voir à l’œuvre. » qu'elle articula en soupirant. cet homme prenait tout comme un défi. à croire qu'il compensait pour quelque chose d'autre. (aheum) et au fond elle savait bien que ce qu'il disait était vrai. il la surprenait bien plus souvent qu'elle ne pouvait compter. elle était toujours ahuri de pouvoir encore apprendre de nouvelle chose sur lui, se rendant compte que malgré leur temps de cohabitation ils restaient quelque peu des étrangers. la jeune rose s'en alla dans la cuisine chercher des verres propres. se retenant de critiquer l'état de cette dernière, sachant pertinemment qu'anselm n'était pas le type d'homme à faire la vaisselle ou nettoyer. était-ce pour marquer son territoire comme un chien ? allez savoir. elle avait pris deux verres. plus par habitude que par réelle volonté. elle le siroterait et n'en boira qu'une gorgée qu'elle se dit. cleo sursauta et failli se décaler de dix mètres en sentant les lèvres d'anselm si proche de ses oreilles. elle ne s'était même pas rendue compte de sa proximité. ce fut à son tour de frissonner, les yeux grands ouverts. son coeur battait à la chamade, lancé au grand galop. elle n'arrive pas à assimiler les mots qui sortaient de sa bouche. il était malade ou quoi? anselm déposa un baiser sur sa clavicule. wtf? wtf? WTF? cleo était aussi rigide qu'un poteau, incapable de bouger. bonjour les instincts de survie. elle aurait pu au moins le pousser, ou lui dire dégage. mais c'est comme si son cerveau avait arrêté de fonctionner. sa bouche s'ouvrait puis se refermait tel un poisson sorti de son bocal. la peau de son visage était maintenant d'un rouge pivoine. elle tenta de souffler un bon coup, ne pouvant que remercier le livreur de pizza pour cette délivrance. c'est qu'elle était incapable de faire quoi que ce soit. elle devait à tout prix reprendre ses esprits. elle aurait lui crier dessus, s'époumoner à lui dire d'aller se faire soigner. mais était-ce mal d'admettre qu'elle avait apprécié son geste? elle ne pouvait s'y résoudre. et ce qui lui faisait peur, c'était de ne pas savoir ce qu'elle vouloir. il devait surement jouer avec elle. encore un de ses jeux stupides pour jouer avec ses sentiments. elle n'avait toujours pas bougé d'un pouce. même quand anselm ferma la porte et montra fièrement la pizza. cleo n'avait même plus faim, son ventre était bien trop noué. elle tenta à nouveau de parler, mais sa bouche s'ouvra pour se refermer. foutu mots. où ils étaient quand elle avait besoin d'eux? elle soupira frustrée. « aaaaaaarg. » qu'elle s'exclama légèrement énervée. elle attrapa un cousin qu'elle balança sur la tronche du jeune homme. « t'es vraiment con anselm » fut tout ce qu'elle pu dire avant de se laisser tomber sur le canapé. elle n'avait rien dit sur le baiser. qu'elle ne l'aimait,ou qu'elle ne l'aimait pas. qu'elle avait envie qu'il recommence ou qu'il se barre très loin. au moins on pouvait y voir un certain progrès, elle n'avait pas encore pris ses jambes à son coup. pour le moment elle attendait simplement que son visage retrouve sa texture blanche. le rose de ses joues était bien trop embarrassant.« faut vraiment que tu arrêtes de dire des trucs comme cela. » qu'elle baragouina, il suffisait de voir l'était dans lequel elle se trouvait.


lift me up.
Ne jamais dire "qui est là?". Tu n'as jamais vu des films d'horreurs ou quoi? c'est une demande de mort. Et si les gens dans les films au lieu de crier m'écoutaient, ils seraient toujours en vie. Car maintenant pour aller aux chiottes durant la nuit, j'suis obligée de m'armer de mon sabre laser car j'ai trop peur de quitter ma chambre toute seule.
avatar
Destroying someone is fun !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1909-soleil-amer-ans
Messages : 65
Points de justice : 56
Date d'inscription : 27/05/2017
Pseudo : nebula.
Célébrité : cisco.
Crédits : faust



Re: oh god i made eye contact (anselm)
Message Posté Lun 10 Juil - 17:20
elle était drôle. et belle. avec son rire innocent, ses joues rouges et ce sourire incessant. cette innocence au bout des lèvres. comme un goût de miel. qui colle sans cesse à la peau. amusé à la sortir de sa zone de confort, elle semblait toute pantoise après ce baiser surprise au sein de sa clavicules. ok, t'avais un peu déconné. mais ces chuchotis ça t'exaspéré. elle avait trop de pouvoir. affreuse gamine. la pizza était arrivée. la sauveuse de tes tentacules visqueuses. tu paies le livreur avant de revenir dans le salon avec la pizza. elle fait une moue boudeuse. presque choquée. c'était attendrissant. t'avais juste envie de recommencer. mais l'odeur de la sauce tomate t'empêcha toute connerie. mais juste après avoir déposé le fruit de tes fantasmes à l'instant sur la table, tu fus assaillis par un coussin. arquant un sourcil, quelques mots vulgaires en pleine face. tu ne pus t'empêcher de sourire. j'adore quand tu réagis comme ça, tu sais, ça me donne envie de recommencer. mais bon y'avait la pizza. alors sans attendre qu'elle se soit calmer tu te servis une part. c'était délicieux. aah, t'étais plus que ravie. non seulement tu avais devant toi t'as colocataire revenue de je ne sais où puis tu avais cette part de pizza entre les lèvres. quoi de mieux pour une soirée. j'aime beaucoup quand tu rougis, j'ai l'impression de te faire de l'effet. tu rigolais de plus belle. légère moquerie de cette tendance à virer au rouge. mais diable que ça la rendait attirante. ça tu ne lui en fis pas part. bien qu'elle aurait sûrement repris ces couleurs vives. sauf que toi, ça aurait pas sonné juste. trop de véracité dans ces propos, de dévoilement, t'aimais pas ça. après trois parts enfilés, tu t'apprêtais à dire quelques choses avant de recevoir un message de ton patron. il voulait que tu viennes. un des hommes avait quitté le travail pour cause de maladie. tu soupirais. t'es partie où ? demandes-tu, ignorant le message de ton patron, bien que tu ne tarderais pas à partir, au final, t'avais besoin de ce métier et de cet argent. mon patron vient de me contacter, cache ta joie mais j'risque de partir dans pas longtemps. dommage, tu te plaisais là.

HRP : tu m'fais des pavés genre tu veux m'achever
j'essaye de cloturer le rp, pour qu'on s'en fasse un autre (t'as pas le choix évidemment )
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t2077-cleo-rose-this-guy-jhttp://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t2092-cleopatra-cleo-rose#36203
Messages : 1027
Points de justice : 338
Date d'inscription : 05/06/2017
Pseudo : eyesome
Célébrité : natalia sexy dyer.
Crédits : nephilium



Re: oh god i made eye contact (anselm)
Message Posté Lun 10 Juil - 17:52
Sauvée par le gong pensa-t-elle. même si au fond, elle savait qu'elle ne faisait que remettre à plus tard ce moment. elle en était plutôt soulagée. elle avait besoin de reprendre ses esprits, et après deux longues semaines de séparation, cette soudaine réunion en était presque étouffante. « nianania pour vouloir recommencer il faudrait que j’en ai envie et avoir ta bave de morue sur mon cou n’est pas le rêve de ma vie. » qu’elle expliqua en se renfrognant. mensonge. pure mensonge. la jeune rose évita son regard, et se servi une part bien méritée de pizza. son ventre gargouillait, montrant clairement sa faim. « j’ai juste chaud, arrête d’te prendre pour le centre du monde. » qu’elle répliqua préférant tout nier en bloc. si elle lui avouait qu’effectivement il lui faisait de l’effet, il n’allait jamais s’en remettre. elle tenait beaucoup trop à sa tranquillité pour tenter le diable. elle haussa un sourcil avant d’ajouter un merci entre plusieurs bouchées. cette pizza était le paradis, fondant dans sa bouche. elle ajusta sa position dans le canapé. Elle avait gardé une distance de sécurité entre les deux corps. cleo préférait mettre les chances de son coté, et espérait qu'il ne recommencerait pas tout de suite cette mascarade. Elle ne savait pas vraiment où elle en était, mortifiée de honte d'aimer le contact de sa peau contre la sienne. Au moins le rouge de ses joues commençait à s'effacer. elle n'aimait pas l'idée qu'on puisse lire en elle comme dans un livre ouvert. surtout que cela lui donnait une raison en plus de la taquiner. Comme si Anselm souhaitait faire la conversation, il lui demanda où elle était. «dans ton cul.» qu'elle répondit puérilement comme une gamine de deux ans. « et si tu veux tout savoir il ressemblait drôlement à la maison de mes parents » qu'elle souligna avec son plus beau sourire avant de rendre compte que les yeux de son colocataire était rivé sur son téléphone. il devait partir qu'il disait. le sourire de l'etudiante commença à se dissiper de ses lèvres. « cool j'en pouvais plus de voir ta tronche.» dit-elle en prenant un ton désinvolte, alors qu'en réalité elle en était presque blessée. une petite voix lui chuchotait qu'elle n'avait pas envie de le voir partir, mais elle n'avait pas le choix. « je suppose que cela me fera plus de pizza » elle haussa les épaules détournant son regard.

HRP: promis je vais essayer de faire plus court, (tu sais que généralement je supprime déjà la moitié ? ) je sais que tu préfères ainsi. heart je veux t'achever pour pouvoir t'faire du bouche à bouche ça marche no problem.


lift me up.
Ne jamais dire "qui est là?". Tu n'as jamais vu des films d'horreurs ou quoi? c'est une demande de mort. Et si les gens dans les films au lieu de crier m'écoutaient, ils seraient toujours en vie. Car maintenant pour aller aux chiottes durant la nuit, j'suis obligée de m'armer de mon sabre laser car j'ai trop peur de quitter ma chambre toute seule.
avatar
Destroying someone is fun !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1909-soleil-amer-ans
Messages : 65
Points de justice : 56
Date d'inscription : 27/05/2017
Pseudo : nebula.
Célébrité : cisco.
Crédits : faust



Re: oh god i made eye contact (anselm)
Message Posté Mer 12 Juil - 12:24
bave de morue qu'elle dit. tu soupires à bien des égards. si seulement elle était crédible. surtout lorsqu'elle s'enfonçait littéralement avec ses excuses à deux balles. honnêtement tu l'as connaissais plus innovante concernant ce genre de choses. à croire que tu la déstabilisais réellement. petit sourire en coin à cette idée. comme si elle essayait de te faire languir pour quelques choses. encore invisible certes mais d'une certaine manière, t'étais convaincu que ça technique marchait. sans comprendre le sens de tout ça, pourtant t'étais bernée par ces propos, par sa réticence. comme si tu n'attendais que ça : lui bouffer l'cou. ça paraissait étrange pour toi, de réaliser ça, étant toujours celui qui maîtrise. là, tu perdais complètement le contrôle. à la fois tu kiffais, à la fois ça t'effrayait. parce qu'elle était cette gamine aux paroles charmeuse, intelligente et jolie. une femme difficile à comprendre. que l'on ne voudrait pas briser. et pourtant malgré tout, tu t'accrochais à l'espoir que tu puisses être celui qu'elle aurait besoin. et toi, celle dont tu as besoin. une sorte de thérapie pour soigner tes maux d'amour. ton passé. mais t'étais trop plongé dans l'noir pour pouvoir prétendre réussir à ne pas lui faire de mal. au final, maladroit et handicapé sentimental que tu étais, tu finirais par la blesser. peut-être valait mieux pour toi que tu cesses ce jeu. que tu t'éloignes. mais c'était plus fort que toi. le regard fixé sur elle, interrompu par le message que tu venais de recevoir. t'étais triste de la quitter. alors que tu venais de la retrouver. mais ça tu ne lui en ferais pas part, elle devait croire que tu te fichais d'elle. c'était mieux comme ça. croire qu'elle n'avait aucune importance pour toi. c'est ça c'est c'qu'on dit. tu lèves les yeux au ciel. rigoles quelques peu à sa remarque sur la pizza. la chance. tu te lèves, attrapes ta veste et enfiles tes chaussures puis tu reviens vers le salon, près du canapé. sourire aux lèvres. tu t'approches de la jeune femme. discrètement, sans qu'elle ne remarque quoi que ce soit. tu viens déposer un baiser sur sa joue, tout près de la commissure de ses lèvres. à demain coloc. sur ces mots tu défiles, quittant l'appartement, un sourire collé à tes lèvres. une drôle de vision de l'éloignement dans les pensées.

HRP : j'ai hâte que tu m'achèves là . bon j'te mpotte pour notre futur rp
avatar
It's life. Lower your exceptations.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t2077-cleo-rose-this-guy-jhttp://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t2092-cleopatra-cleo-rose#36203
Messages : 1027
Points de justice : 338
Date d'inscription : 05/06/2017
Pseudo : eyesome
Célébrité : natalia sexy dyer.
Crédits : nephilium



Re: oh god i made eye contact (anselm)
Message Posté Mer 12 Juil - 17:54
elle le cachait, mais la demoiselle était très déçue de le voir partir. elle ne l'avait pas vu depuis si longtemps, qu'elle avait l'impression qu'il n'allait pas revenir. ce qui en soit était stupide. elle aimait croire que tous les baisers qu'il lui avait offert l'avait distraite de son but. tout était parti en cacahuète à cause de cela, et pourtant les revoilà dans la même situation. cette idée la fit sourire, alors qu'elle plaçait un autre morceau de pizza dans sa bouche. bordel que c'était bon. c'était secrètement son point faible. cleo l'observe mettre sa veste puis ses chaussures. c'était tout de même un certain progrès par rapport à quand elle était arrivée et qu'il était a moitié à poil. elle aurait dû prendre une photo, l'image serait restée plus longtemps dans sa tête. mon dieu qu'elle genre de pensée elle commençait à avoir. tout cela était purement de la faute de rosnay, il commençait déjà à avoir une mauvaise influence sur sa personne. elle place sa main dans ses cheveux comme pour cacher son visage, de peur que monsieur puisse lire dans ses pensées. elle était tellement lisible que cela en était irritant. il se rapproche dangereusement d'elle, l'embrassant près des commissures de ses lèvres. suffisamment près pour que cela ne soit pas un simple bisou sur la joue mais plus. bordel qu'il aimait jouer avec sa petite personne. elle le regarde en mode wtf, mais elle n'a pas vraiment le temps de dire un mot qu'il était déjà en dehors de l'appartement. cleo roule les yeux au ciel avant de plonger son visage dans le premier ouvrier qu'elle trouva. avant de hurler à l'intérieur son désespoir. pourquoi il fallait que cela soit anselm parmi tous les garçons de cette planète? putain qu'il était frustant. AAAAAAARGH.


lift me up.
Ne jamais dire "qui est là?". Tu n'as jamais vu des films d'horreurs ou quoi? c'est une demande de mort. Et si les gens dans les films au lieu de crier m'écoutaient, ils seraient toujours en vie. Car maintenant pour aller aux chiottes durant la nuit, j'suis obligée de m'armer de mon sabre laser car j'ai trop peur de quitter ma chambre toute seule.
Contenu sponsorisé


Re: oh god i made eye contact (anselm)
Message Posté
oh god i made eye contact (anselm)
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Bronx :: City Island
Aller à la page : Précédent  1, 2

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet