Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
CANEL + une impression de jalousie
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Queens
avatar
Life is full of little pricks.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1565-leonel-shacklebolt-d
Messages : 552
Points de justice : 27
Date d'inscription : 17/05/2017
Pseudo : Australia. (mathilde)
Célébrité : dylan o'brien
Crédits : kawaiinekoj (avatar) ASTRA (signature)



CANEL + une impression de jalousie
Message Posté Dim 25 Juin - 17:16

UNE IMPRESSION DE JALOUSIE
Feat Casey Grayson
Tu rentres du travail un peu exténué de ta journée. Depuis cette fameuse nuit de purge, tu ne cesses de travailler dessus, et te demande si vous allez réussir à piéger ces hommes aux visages masqués. Toi qui viens à peine de reprendre le travail, tu te demandes si on ne t'a pas fait un canular. Blessé au pied, tu n'as pu aller au travail, enfin, tu es resté chez toi à bosser sur tes affaires. Rien ne peut véritablement t'empêcher de bosser. Mais là, tu as l'impression que l'on vient te mettre des bâtons dans les roues, et que cette affaire va prendre du temps. Tout le commissariat bosse dessus, c'est votre première préoccupation. Vous avez mis en suspens toutes celles que vous traitiez. Vous sentiez que toute la ville était effrayée par ce crime qui vise tout le monde. Il y a comme un air de déjà vu. Toi-même tu sens le coup fourré, comme l'affaire avec Wicked Bitch. Et tu n'as pas vraiment envie de revivre cette période. Les choses sont déjà bien assez compliquées pour toi, dans ta vie, alors une ville à bout de nerfs ne viendrait pas arranger tout ça. Tu n'as pas envie de cuisiner comme à ton habitude, alors tu te rends dans le Queens pour aller chercher les meilleures pizzas de la ville. Tu ne te foules pas vraiment question dîner, mais ça convient à tout le monde, puisque personne ne sait cuisiner à la maison. Et au moins, il n'y a aucune bagarre, et tout le monde est ravi. Tu prends le métro, et t'assois sur l'un des fauteuils. Le trajet va être assez long, et vu ton état de fatigue, il est hors de question que tu restes debout comme un statut. Si quelqu'un désire ta place, tu feras mine d'avoir un terrible mal de ventre. Et si on insiste, tu mimeras l'état nauséeux. À ce stade, c'est du chacun pour soi, alors mentir ne va pas te déranger. Tant pis pour les mamies.
Le métro arrive à ton arrêt, tu sors les yeux remplis de fatigue. C'est lentement que tu remontes les longs couloirs, et d'un pas lourd que tu escalades les escaliers. Tu n'es pas vraiment au meilleur de ta forme, mais ça empire lorsque tu vois une brune. Tu la reconnais très facilement. Même de dos, il est facile de décrire la personne, Casey. Tu n'as pas envie de la voir, alors tu passes à côté d'elle sans lui prêter attention. Elle te cause déjà bien des soucis en ce moment, alors lui parler ce n'est juste pas possible. Tu grimpes les escaliers un par un, et tu reçois un appel. Un appel du bureau. Les choses ne semblent pas vouloir s'arranger pour toi. L'un des gars demande ton aide. Tu es juste à bout. « T'es sérieux ? » Il insiste, mais tu ne comptes pas en démordre. Tu comptes te reposer, bouffer ta pizza, et d'engloutir des bières. Le travail attendra demain matin. « Vois avec Pissona, il est du soir... Débrouille toi, bordel ! » Tu raccroches, tu ne discutes pas plus, et ranges ton téléphone dans ta poche. Nouveau téléphone puisque l'ancien a été détruit par Casey. Cette fille a tendance à rendre ta vie inconfortable, mais tu as du mal à lui en vouloir. Quoi que, tu es assez remonté contre elle, contre son attitude face à ta copine. Encore une histoire de jalousie ?
© FRIMELDA



to come up faire de son passé sa force, et ne surtout pas regarder en arrière.
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1577-casey-i-was-happier-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1642-kcgrayson-casey-grayson#29852
Messages : 405
Points de justice : 48
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Lempika.
Célébrité : Selena Hot Gomez
Crédits : lolitaes (avatar) | astra (signature)



Re: CANEL + une impression de jalousie
Message Posté Mar 27 Juin - 20:41

I still get jealous
CANEL ☽ i don't like the way he's looking at you, i'm starting to think you want him too. am i crazy ? have i lost ya. even though i know you love me, can't help it. i turn my cheek, music up, and i'm puffing my chest. i'm getting ready to face you, can call me obsessed it's not your fault that they hover, i mean no disrespect. it's my right to be hellish, i still get jealous.
Assise dans une chaise en cuir, Casey s'amuse à sourire comme une idiote au gars qui parle en espagnol avec son frère. Ce dernier lui a demandé de jouer au aguicheuse, elle le fait. De toute façon, c'était pas la mort. Une robe moulante qui remonte un peu trop et qui laisse apercevoir quelques formes. Un décolleté qui se veut un peu plongeant. Des chaussures qui lui font gagner quelques bons centimètres. Cet abruti n'y avait vu que du feu. Peut-être, dans le fond, pensait-il qu'il pourrait la sauter après la réunion avec son frère ? Ou, peut-être, qu'en acceptant le deal pourtant pas si intéressant que ça, il arriverait à montrer son bon coté pour que la brune craque. Urgh. Les hommes. Insupportables. Prévisibles. Lourds. Alors que les hommes s'installent à ses côtés et que ce vieux bouc continue de le reluquer, elle prends son téléphone et continue son petit jeu depuis un petit moment. Alors qu'elle rentrait d'un footing, elle les avait croisé. Eux. Leonel et cette ... Femme. Sa petite-copine. Son sang n'avait fait qu'un tour. Elle avait vu rouge. Sa cible principale était désormais cette peu charmante demoiselle qui vivait sous le même toi que le policier. Elle avait récupéré le nom de famille de cette dernière en passant quelques billets au concierge, avait fait une recherche facebook et, grâce à un ami hackeur, avait finalement mis la main sur son numéro de téléphone. Depuis, elle envoyé quelques messages très bien écrit, sans aucune faute, remplis de son amour pour elle. Amour qui se résumait en parfaite haine. Aujourd'hui, c'était le troisième. Enfin, quatrième désormais. Bordel ... Elle était le diable en personne. Dans ses pensées depuis un moment, elle n'avait même pas fait attention que les deux hommes avaient quittés la pièce. Était-elle donc libre de ses mouvements ? Pour elle, ce silence sonne comme un oui. Elle se lève, prends une veste pour ne pas qu'on la prenne pour une pute dans la rue et sort. Elle sait pas encore ce qu'elle va faire. Emmerder son monde. C'est certain. Et elle a bien une idée de comment. Elle prends le métro, se dirige vers le quartier du Queens qu'elle connait bien et joue de ses charmes pour séduire le concierge qui lui avait déjà filé le nom de la petite copine de Leonel. Elle monte quelques étages, se fait arrêter par un ieux qui lui pose vingt milles questions. Bon ... Quitte à devoir attendre, autant le faire en sa compagnie. Elle prie pour que se soit la jeune femme qui arrive la première pour aller à la colocation. Malheureusement, c'est la forme musclé du Shacklebolt qui se dirige vers les escaliers qu'elle croise. « Un soucis ? » qu'elle demande, en finissant de gravir la dernière marche. « J'ai entendu dire qu'une sorte de groupe foutait la terreur dans la ville. Intéressant. » Elle offre un petit sourire, comme si elle voulait faire un premier signe de paix. C'était loin d'être le cas. « T'as pas été la chercher ? » Et le la, c'est pour sa petite-copine. « Je me demande ce qu'elle va penser en te voyant avec moi ! » Elle laisse tomber la veste, prends une pose plus ou moins sulfureuse et prends un selfie avec en arrière-fond, le brun. En deux/trois mouvements, la photo est envoyé et déjà reçue sur le téléphone de la demoiselle. « Fais pas cette tête. Je m'amuse. » A moins que ... ? Elle baisse le regard. Ah ouais, la robe. « Tu me passes un tee-shirt, j'ai pas envie de me faire sauter par le premier venu en bas de l'immeuble. » Il peut pas refuser. N'est-ce pas ? Elle le demande avec tant de gentillesse.




Guess, I'm a bad liar
All my feelings on fire ☽ Cause baby, I was happier with you.
avatar
Life is full of little pricks.
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1565-leonel-shacklebolt-d
Messages : 552
Points de justice : 27
Date d'inscription : 17/05/2017
Pseudo : Australia. (mathilde)
Célébrité : dylan o'brien
Crédits : kawaiinekoj (avatar) ASTRA (signature)



Re: CANEL + une impression de jalousie
Message Posté Lun 3 Juil - 14:25

UNE IMPRESSION DE JALOUSIE
Feat Casey Grayson
Pizzas en main, tu décides d'aller voir Amélia, histoire de voir comment elle va. Ces derniers jours, ce n'était pas la grande forme pour elle. Elle subissait une forte pression. Elle t'en avait parlé, mais n'avait pas tenu à ce que tu viennes t'en mêler. Tu n'avais rien fait, et tu avais tenu tes distances avec le véritable problème. L'odeur du fromage, du chorizo et autres garnitures te montaient au nez, et si tu étais un véritable égoïste alors il serait fort probable que la moitié des pizzas soient déjà entamées. Tu montes donc les escaliers de l'immeuble, les bras chargés, jugeant la présence des marches avec le bout du pied. Les pizzas pourraient tomber à tous moment, et là ton malheur commencerait. Ou alors ça serait la fin pour toi ? Dans la lancer, tu entends au pallier d'Amélia une conversation. Enfin quelque chose qui ressemble plus à un monologue qu'entretient la vieux voisins. Tu sais à quel point il peut être casse pied, et tu pries pour ne pas te retrouver coincé également. Il peut tenir le crachoir pendant des heures. L'angoisse ! Tu continues de monter les marches, faisant mine de pas avoir entendu le voisin. Tu as déjà prévu un plan pour te sortir de la galère, une urgence vitale. Tu t’apprêtes à voir Amélia sur le pallier et … là un ouragan passe sur ton visage et enlève toute joie. Même la pizza n'arrive pas à te rendre ton sourire. Tu te poses trente et une questions, dans le genre : pourquoi Casey se retrouve sur le pallier de ta copine ? Tu montes la dernière marche, un regard de revolver au visage, faisant comprendre au vieux qu'il est temps pour lui rentrer. La dernière fois que vous vous êtes vu Casey et toi, ça s'est … comment dire… très mal passé. Elle a fini par jeter ton téléphone, et te briser un os en t'écrasant le pied avec son talon tronçonneuse. Cette dernière conversation t'a coûté un bras. Et la confrontation d'aujourd'hui risque de te coûter un bras, car beaucoup de choses se sont passées entre-temps. Elle te demande s'il y a un souci. Tu ne réponds pas, mais oui, il y en a un. Et le souci te fait face, mais tu gardes ton calme. « Ouais. » Au moins, la réponse est claire, et ne s’étale pas. Tu ne comprends pas pourquoi, elle te fait la conversation, surtout qu'elle avait prévu de te tuer la prochaine fois que vous vous croiserez. Faut toujours qu'elle soit dans l’exagération. Finalement, tu comprends rapidement qu'elle t'avait balancé ça simplement pour lancer un début de conversation, pour ensuite t'achever avec un coup de hache. Ça te fait rire, pourquoi s'inquiète-t-elle autant pour Amélia alors qu'elle lui a fait très clairement comprendre qu'elle allait lui faire la peau. « Rien, en revanche, je me demande comment tu as trouvé cette adresse. » Qu'est-ce qu'elle fait ? Sa veste tombe, et elle vient poser à tes côtés. Pour quoi, pour une photo. Mais qu'est-ce qu'elle cherche à faire au juste ? « Tu fais quoi au juste ? » Comment peux-tu retenir tes nerfs ? La situation est totalement étrange, même sur réaliste. Tu ne la comprends plus. Et puis c'est quoi cette tenue ? Il fait chaud dehors, mais pas assez pour avoir un bout de tissus sur le corps. Le petit vieux est toujours là, il regarde, et semble bien profiter de la vue. Tu roules des yeux, prends les clés et ouvres la porte d'entrée. « Rentres, on n'en a pas fini. » Tu la pousses vers l'intérieur, et refermes la porte derrière toi. Amélia n'est pas là, et la situation est étrange. Vous deux seuls dans un appartement. Tu sais à cet instant que l'histoire va prendre de l’ampleur, et que ça ne risque pas de rester un mystère. Casey va prendre son pied et envoyer des messages à Amélia. « Par manque de bol Amélia n'est pas là, donc qu'est-ce que tu es venue faire ici ? »
© FRIMELDA



to come up faire de son passé sa force, et ne surtout pas regarder en arrière.
avatar
Hey that's mine, I stole that !
http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1577-casey-i-was-happier-http://keepupwithnewyork.forumrpg.org/t1642-kcgrayson-casey-grayson#29852
Messages : 405
Points de justice : 48
Date d'inscription : 20/05/2017
Pseudo : Lempika.
Célébrité : Selena Hot Gomez
Crédits : lolitaes (avatar) | astra (signature)



Re: CANEL + une impression de jalousie
Message Posté Jeu 6 Juil - 17:13

I still get jealous
CANEL ☽ i don't like the way he's looking at you, i'm starting to think you want him too. am i crazy ? have i lost ya. even though i know you love me, can't help it. i turn my cheek, music up, and i'm puffing my chest. i'm getting ready to face you, can call me obsessed it's not your fault that they hover, i mean no disrespect. it's my right to be hellish, i still get jealous.
Il est possible, parfois, que Casey partait dans des délires bien trop absurdes et puériles. Pourtant, dès que cela était pour une vengeance, machinalement, elle le faisait sans même sourciller. Peu importe la personne face à elle. Peu importe, qu'elle puisse encore ressentir des papillons dans le ventre quand elle croisait le regard de la personne en face d'elle. Si cette personne lui avait fait du mal, fallait qu'elle fasse pareil. En pire. Alors elle avait cette Amélia dans la peau. Elle avait cette jalousie dans les veines. Elle attendait sagement, à côté d'un vieux bavard que cette demoiselle pointe le bout de son nez. Elle pouvait être patiente, parfois, quand ça valait la peine. Malheureusement, ce n'est pas la petite amie de Leonel qui débarque en premier, mais bel et bien le policier, pizzas dans les mains. Mauvaise journée ? « Ouais. » Elle le connait suffisamment pour savoir qu'il vaut mieux ne pas lui chercher des poux quand sa voix est aussi grave et froide. Mais elle sait aussi que c'est justement ce qui va l'amuser. L'énerver, c'était comme un jeu d'enfant à ses yeux. Et puis, si c'était pas lui qui finissait par craquer, se serait bien Amélia. D'ailleurs, était-elle jalouse ? Connaissait-elle son existence ? Normalement oui, Casey avait pris soin de faire un jolie topo par texto lorsqu'elle avait obtenu son numéro de téléphone. « Rien, en revanche, je me demande comment tu as trouvé cette adresse. » La brune hausse des épaules. « J'suis juste plus intelligente qu'un ordinateur. » Ouaip. Pas besoin qu'elle tape un nom ou un prénom et qu'elle attende les résultats. Suffisait de suivre une personne. Ou de les croiser par mégardes dans les rues New-New-yorkaise. « Tu fais quoi au juste ? » Actuellement ? Rien du tout. Elle laisse juste sa veste tomber au sol et prends la pose pour un petit selfie qu'elle envoie directement à la personne concernée. « Mhm ... Tu fermes les yeux sur la photo. » C'est dommage. Leoenl ne sera pas à son avantage. Elle l'a connu bien plus photogénique. Bien-sûr, c'était avant. Quand Casey prenait soin de faire dix milles photos à la suite afin de trouver celles parfaites. « Rentres, on n'en a pas fini. » La Grayson rigole légèrement, récupères sa veste qu'elle garde sur le bras. « Moi, si. » Elle est prête à faire demi-tour mais les mains de Leonel dans son dos l'empêchent de pouvoir suivre la destination qu'elle veut. Elle se voit contrainte à entrer dans l'appartement. Casey laisse traîner son regard un peu partout. Elle enregistre chaque petit détail. « Par manque de bol Amélia n'est pas là, donc qu'est-ce que tu es venue faire ici ? » Mhm ? Elle va être sympa et lui dire la vérité. « J'étais venu la voir. » Sauf qu'elle se retrouvait avec lui plutôt qu'avec elle. Elle approche d'un petit buffet, des cadres photos sont positionnés un peu partout. Casey remarque tout de suite celle du brun et de sa copine. « Ca me donne envie de vomir. » Elle pose le cadre face cachée. Ah ! C'est beaucoup mieux ainsi. « Elle est toujours aussi mignonne ta petite soeur ... » qu'elle souffle en regardant la photo de classe de cette dernière. Un petit sourire se pose sur ses lèvres avant qu'elle ne se rende compte qu'elle devient bien trop sentimentale et douce. Elle n'était pas là pour ça ! La sonnerie de son téléphone se fait entendre. « Je crois qu'il y en a une qui apprécie pas trop la photo. » Casey grimace. Amélia a du lui envoyer un SMS remplie d'amour. Elle le ressent. « Et bah ! Ta copine est pas très polie. » C'était remplie de gros-mots, et bizarrement, elle avait la nette impression que Leonel avait du en recevoir un du même genre, réclamant des explications. « T'sais quoi ? Je vais te laisser gérer ça. C'est ta copine après tout. » Casey avance vers la table basse où trône les pizzas. Elle ouvre un carton, en pique un part. « Y'a mon grand-père qui doit se faire du soucis ! Merci pour la pizza. Tu sais toujours recevoir tes invités. »




Guess, I'm a bad liar
All my feelings on fire ☽ Cause baby, I was happier with you.
Contenu sponsorisé


Re: CANEL + une impression de jalousie
Message Posté
CANEL + une impression de jalousie
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Queens

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet