Keep Up With New York,
rouvre ses portes
nous vous souhaitons la bienvenue.
# Saison 2
nouvelle intrigue
Venez découvrir la nouvelle intrigue Ici
Aidez les nouveaux
à se sentir chez eux
Soutenir le forum
les top sites
Venez soutenir le forum en votant sur les top sites Ici, Ici et Ici

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Partagez | 
Seul, sont les incompris ~ ft. Eugène Weather
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Bronx
avatar
Life is full of little pricks.
Messages : 19
Points de justice : 37
Date d'inscription : 06/07/2017
Pseudo : Kern/Eli(one)/Aya(na)
Célébrité : Jessica Alba
Crédits : Never-utopia



Seul, sont les incompris ~ ft. Eugène Weather
Message Posté Jeu 13 Juil - 1:12
L’endroit n’était pas des plus remplie, mais impossible de savoir si c’était suite à l’horaire ou à la faible fréquentation lié au quartier. La brune elle-même commençait à venir de moins en moins, attiré d’avantage par ces combats illégaux qui lui confirmaient sa vision du monde et remplissaient à merveille leur rôle de défouloir. Ici, c’était bien différent. Il y avait tout un tas de règle. De quoi se perdre quand on ne cherche pas à les retenir, si bien que Leïna n’en n’avait vraiment apprise qu’une seule : interdiction de tuer. Rien de plus. Peut-être est-ce pour ça, sans doute, que le propriétaire la regardait souvent d’un mauvais œil ; car oui, elle ne faisait aucun effort pour ménager ceux qu’elle affrontait et ne cherchait même pas à savoir si celui qu'elle tabassait appartenait à un gang. Certains clients n’avaient d’ailleurs pas hésité à l’attendre à la sortie à plusieurs reprises, rancunier et méprisant, parfois même accompagnés. Aujourd’hui, peut-être serait-ce encore le cas. La brune soupira tout en regardant les quelques personnes s’entrainer bien sagement. Trop sagement. C’était d’un chiant !

- Hey, toi là ! Interpella-t-elle. Ouais, toi. Allez mon gros, ramènes-toi une minute ! Et au pas de course, t’as des kilos à perdre non ?

Bien sûr, les provocations étaient volontaires et la plupart des gens marchaient droit dedans. Pire, ils y couraient et sa cible actuelle ne ferait pas exception. Si elle avait été un homme de bonne carrure les gens y réfléchiraient sans doute un peu plus. Mais ce n’était qu’une femme. Une simple femme. Quel genre d’homme pouvait perdre contre ce qui était souvent qualifié comme le sexe faible ? Les mauviettes, seulement. Alors quand elle les envoyait au tapis, aucuns d’eux n’allaient se plaindre. Mais ça, c’était plutôt un bon point en fait : la plupart des flics se fendraient sûrement la poire si un homme portait plainte pour s’être fait malmené par une femme à la silhouette digne d’un magazine.

- Tu m’as parlé ? demanda le nouveau tatoué en contre-bas du ring.
- Tu vois d’autres gros ici ? provoqua-t-elle en souriant avant de continuer. Allez grimpe, montre-moi un peu si y’a que du flasque sur ce ventre.

Ca y est, elle l’avait poussé à bout. Ça avait été d’une facilité déconcertante alors qu’il enfilait des gants. Quelques touristes avaient déjà relevé la tête de leurs exercices respectifs. Oui, touristes… Car d’autres y étaient habitué et savait que la meilleure des réactions était de l’ignorer. Toujours est-il que lui avait la veine apparente, comme piqué par le mauvais moustique. Il semblait avoir hâte de l’allonger et c’est donc avec plaisir qu’elle le motiva d’avantage.

- Ah mais attends… t’as peut-être besoin d’aide pour lever la jambe ?... Tu vas vraiment pouvoir grimper ?

Bien entendu, il rejoignit le ring aisément alors que la coupable se reculait à l’autre bout pour resserrer ses bandes. Il tenta bien une provocation, quelque chose à propos de faire attention de ne pas se briser un doigt ou un poignet… Mais en fait, elle ne l’écouta pas du tout et n'avait jamais porté de gants. Elle, elle était déjà concentrée, si bien qu’elle sautillait déjà par intermittence en signe d’impatience. Malheureusement, ce show-là ne dura que quelques secondes. Ou pas plus d’une minute. Trop sûr de lui, il s’était laissé emporter par la haine et avait tenté la force brute sans avoir la moindre défense. S’il démontra un bon crochet, ce fut tout.

- Okay, je doute que celui-là revienne…, déclara-t-elle tout en poussant l’inconscient du pied pour le faire rouler en dehors du ring. Un de plus ou un de moins à m’attendre dehors, on n’est plus vraiment à ça près.

La brune attrapa sa serviette et s’essuya calmement avant de laisser tomber cette dernière sur le sol. Elle vint alors s’appuyer sur les cordes et y croisa les bras, dépité, avant de poser son menton sur l’une de ses mains en signe d’ennui. L’endroit n’était pas des plus idéals pour se défouler et c’était tout à fait normal, elle le savait au fond d’elle. Ici il n’y avait que rarement du niveau, la plupart du temps il s’agissait de débutant. Mais elle n’avait pas le choix pour se battre et c’était une bonne façon de contourner la loi. Pour l’illégalité, elle réservait ça à ses nuits… A de rares occasions près.

- Bon, personne d’autre ?
clama-t-elle en désespoir tout en affaissant complètement sa tête sur ses bras. Je vais crever d’ennui si personne ne se ramène…



"Nous avons tous un fantôme. Mais à vivre en leur milieu, on en devient fantôme soi-même et le monde des démons n’est plus celui des étrangers mais le nôtre, surgi non de la nuit mais de nos entrailles."


Seul, sont les incompris ~ ft. Eugène Weather
Keep Up With New York :: New York CityNew York :: Bronx

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet